Football

Ligue des Champions : Lyon joue sa survie chez le Zénith

Par Germain Arrigoni, France Bleu Isère et France Bleu mardi 20 octobre 2015 à 3:00

Alexandre Lacazette veut y croire
Alexandre Lacazette veut y croire © Reuters

Dernier de son groupe, Lyon joue gros avec un déplacement à ne pas perdre chez le Zénith Saint-Pétersbourg mardi lors de la 3e journée de la Ligue des Champions (20h45).

Rester en vie. Dernier ex-aequo du groupe H avec un point, l'OL doit ramener un bon résultat de Russie pour rester en course vers les 8e de finale. Mais chez le Zénith, leader qui compte deux victoires, la mission sera difficile.

A la recherche de la bonne formule

Après sa défaite à Gerland face à Valence (1-0) et son nul à La Gantoise (1-1), le vice-champion de France peine toujours à convaincre dans le jeu, à l'image de Lacazette peu efficace. Valbuena, de retour en Russie où il évoluait avec le Dynamo Moscou, pourrait montrer la voie. Si cette rencontre à Saint-Pétersbourg ne constitue pas un couperet en cas de nul ou de défaite, l'Olympique lyonnais se retrouverait alors néanmoins en très mauvaise posture en vue de la qualification pour les 8e de finale, objectif toujours affiché du club rhodanien.

Et pour relancer l'équipe, un changement de système est dans l'air. Lyon, en panne avec son 4-4-2 en losange, devrait évoluer en 4-3-3, face à l'adversaire contre qui l'OL rejouera contre l'équipe russe dès le 4 novembre à Gerland. Ce schéma tactique avait été abandonné le 27 octobre 2013 (victoire 2-1 à... Monaco 2-1) au profit d'un 4-4-2 dit en losange avec un milieu défensif, deux relayeurs et un meneur de jeu dans l'axe en soutien de deux attaquants.

Ces changements sont rendus nécessaires par le manque de cohésion affiché par l'équipe depuis le début de saison pour être constant sur la totalité d'une rencontre. Ils devraient notamment profiter à Rachid Ghezzal, pour évoluer sur l'aile gauche, et à Jordan Ferri, pour retrouver une place de titulaire au milieu, à la place de l'Espagnol Sergi Darder.

Dans l'autre rencontre, Valence qui a réagi à Lyon (1-0) après sa défaite chez lui face au Zénith (3-2), devra enchaîner face à La Gantoise, présumé "Petit Poucet" du groupe pour rester dans les deux premiers.