Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue des Champions : Lyon n'avait pas les épaules

mercredi 28 août 2013 à 11:44 - Mis à jour le mercredi 28 août 2013 à 22:49 Par Thibaut Lehut, France Bleu

Lyon n'aura pas réussi à faire de miracle face aux Espagnols de la Real Sociedad. Les hommes de Rémi Garde se sont inclinés 2 à 0 (défaite 2-0 à l'aller) et sont éliminés de la Ligue des Champions à ce stade des barrages mercredi soir. L'OL jouera la Ligue Europa.

Clément Grenier et ses coéquipiers ont été battus 4-0 sur l'ensemble des deux matchs
Clément Grenier et ses coéquipiers ont été battus 4-0 sur l'ensemble des deux matchs © Maxppp

Trop verte, trop inexpérimentée, l'équipe lyonnaise n'avait tout simplement pas le niveau pour rivaliser avec la Real Sociedad en barrage de Ligue des Champions ce mercredi soir. L'Olympique lyonnais, de nouveau battu en Espagne (2-0, 2-0 à l'aller) n'accède donc pas à la phase de poules de la plus prestigieuse des compétitions européennes.

Un adversaire un cran au-dessus

Les Lyonnais n'ont pas de regrets à nourrir, car ils ont auront tout tenté pour essayer d'inverser la tendance en ce match retour. Battus à domicile la semaine dernière, les hommes de Rémi Garde ont commencé le match tambour battant en essayant de jouer haut pour presser les Basques et en tentant de jouer rapide et court devant. Mais ils n'auront jamais su trouver les failles et faire trembler une Real Sociedad très solide. Joueuse et brillante techniquement à l'aller, l'équipe espagnole a également démontré qu'elle avait des qualités défensives indéniables. Rigoureuse tactiquement, elle n'a laissé aucun espace aux Lyonnais, dont les velléités offensives sont venues s'échouer contre le mur mis en place par l'entraîneur Jagoba Arrasate.Malgré les ajustements tactiques de son homologue Rémi Garde (qui avait renforcé son milieu de terrain en faisant monter d'un cran Fofana aux côtés de Gonalons) et un Clément Grenier très actif, la jeune attaque lyonnaise (Lacazette et Benzia, remplacé par Fékir en deuxième période) a de nouveau montré ses limites et son manque de mordant devant les buts.

Vela intenable

Jouant essentiellement en contre, le tandem Griezmann-Vela est finalement parvenu par deux fois à perforer la défense lyonnaise. Juste après l'heure de jeu au terme d'une belle action collective (67ème) conclue par le Mexicain, et dans la dernière minute du temps réglementaire sur un exploit personnel (90ème) du même joueur, intenable dans le dos des défenseurs français.L'OL jouera donc la Ligue Europa, qui semble plus à sa portée et lui permettra de progresser sur la scène européenne. En attendant, le club de Jean-Michel Aulas doit se concentrer sur le championnat pour se relancer (déplacement à Evian samedi). De son côté, la Real Sociedad accède aux poules pour la première fois depuis dix ans.