Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% PSG sur France Bleu Paris

Ligue des Champions : pourquoi la victoire est quasi obligatoire pour le PSG face à Leipzig ?

-
Par , France Bleu Paris

Le Paris Saint-Germain reçoit Leipzig ce mardi 24 novembre à 21 heures pour la quatrième journée de la phase de groupes de Ligue des Champions. Mal en point au classement, les Parisiens sont quasiment obligés de s'imposer pour garder la maîtrise de leur destin.

Thomas Tuchel, l'entraîneur du PSG, visage fermé
Thomas Tuchel, l'entraîneur du PSG, visage fermé © Maxppp - Guillaume Horcajuelo/EPA/Newscom/MaxPPP

Pour la première fois depuis la saison 2012-2013, le Paris Saint Germain pourrait ne pas se qualifier pour les 8e de finale de la Ligue des Champions. Ce mardi soir, à 21 heures au parc des Princes, le PSG reçoit Leipzig, quatrième du championnat d'Allemagne, pour la 4e journée des phases de groupes de la coupe d'Europe. Les Parisiens ont perdu 2-1 au match aller et se retrouvent en difficulté, quasiment dans l'obligation de gagner avant un déplacement à Manchester United la semaine prochaine.  Voici le classement avant les matchs du soir.

  1. Manchester United / 6 points / +5 de différence de buts
  2. RB Leipzig / 6 points / -2 de différence de buts
  3. Paris Saint-Germain / 3 points / 0 de différence de buts
  4. Istanbul Basaksehir / 3 points / -3 de différence de buts

Les scénarios

Partons du principe que Manchester United a de grandes chances de battre Istanbul ce soir.

Si le PSG perd (et que Manchester bat Basaksehir). Paris ne pourra plus espérer passer devant Leipzig, qui aura six points d'avance, car c'est la différence de buts lors des confrontations directes qui compte en cas d'égalité de points. Il faudrait alors aller battre Manchester United avec plus d'un but d'écart (MU a battu le PSG 2-1 à Paris lors de la première journée), PUIS gagner contre Istanbul ET espérer que MU batte Leipzig lors de la dernière journée. C'est le scénario du pire pour Paris.

Si le PSG fait match nul (et que Manchester bat Basaksehir). Paris aura toujours trois points de retard sur Leipzig et aura perdu la confrontation directe, en cas d'égalité. Il faudrait alors gagner les deux derniers matchs obligatoirement pour se qualifier ET espérer un des scénarios suivants. Soit Leipzig bat Manchester United lors de la dernière journée, soit Manchester bat Leipzig et Leipzig ne gagne pas contre Basaksehir, soit le PSG gagne la confrontation directe avec Manchester et Leipzig-MU se termine sur un nul.

Si le PSG gagne (et que Manchester bat Basaksehir). Paris n'aura son destin entre les mains que s'il bat Leipzig en reprenant l'avantage sur la confrontation directe. Une victoire 1-0 ou par plus d'un but d'écart. Sinon il faudra OU glaner plus de points que Leipzig sur les deux derniers matchs OU gagner à Manchester en reprenant la confrontation directe tout en espérant une victoire de Leipzig contre Manchester.

Si Manchester ne bat pas Basaksehir, c'est un bonus, mais cela ne change pas le tableau général. Une victoire du PSG est plus que nécessaire ce soir, elle est quasiment obligatoire.

Le groupe : des absents en défense, mais beaucoup de retours

Pour aller chercher la victoire face aux Allemands, le PSG peut compter sur Neymar et Mbappé, qui seront titulaires, mais aussi sur Verratti et Herrera, un temps incertain mais finalement inscrits sur la feuille de match. En revanche, Presnel Kimpembe, expulsé au match aller, ne peut pas être aligné, ce qui force la main à Thomas Tuchel pour aligner Marquinhos, le capitaine, en défense centrale. Le PSG évoluera-t-il en 4-3-3 (avec Neymar-Mbappe-Di Maria) ou en 4-2-2-2 (avec Kean-Mbappe en pointe) ? C'est une question que le technicien allemand se pose. En demi-finale de Ligue des Champions (victoire 3-0) et au match aller (défaite 2-1), il avait choisi la première option.

La liste des absents côté PSG : Mauro Icardi (phase de reprise), Julian Draxler (reprise fin de semaine), Idrissa Gueye (biceps fémoral), Thilo Kherer (pubalgie et adducteurs), Juan Bernat (genou).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess