Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% PSG sur France Bleu Paris

LIGUE DES CHAMPIONS PSG "On est tous en train de vivre un rêve", Romain Mabille du CUP

-
Par , France Bleu Paris

Dimanche, le PSG affronte le Bayern Munich en finale de Ligue des Champions à 21h. À 48 heures du coup d'envoi de cette rencontre historique pour le club de la capitale, Romain le président du Collectif Ultras Paris a accordé à France Bleu Paris un entretien exclusif.

Le virage auteuil à l'occasion de la rencontre de Ligue des Champions face à Bruges en novembre 2019
Le virage auteuil à l'occasion de la rencontre de Ligue des Champions face à Bruges en novembre 2019 © Maxppp - Denis TRASFI

Romain Mabille ne prend pas souvent la parole. Le président du CUP - Collectif Ultras Paris - a accepté de s'entretenir quelques minutes avec France Bleu Paris à J moins 2 de la finale de la Ligue des Champions du PSG face au Bayern Munich (match à 21h). Ce match, il va le vivre avec certains ultras au Parc des Princes 

On a tout pour passer

Romain Mabille, le PSG va jouer la finale de la Ligue des Champions, le supporter que vous êtes doit être sur un petit nuage ? "C'est fou, nous on est comme des gosses depuis la qualification en finale. On est tous heureux, on est tous entrain de vivre un rêve. Alors attention, on ne vit pas que pour la Ligue des Champions, il y a tout ce qu'il y a à côté. Mais quand même ce moment a une saveur particulière. Depuis des années, le club tente de passer des étapes. Et là, il les passe bien avec un vrai état d'esprit dans l'équipe. Tout le club est uni, les dirigeants, les joueurs et les supporteurs. Franchement, on a tout pour passer. Même si c'est le Bayern Munich, même si ils ont une bonne équipe sur un match tout est possible. On a entièrement confiance en nos joueurs." 

"On aura de cesse de demander à mettre le masque"

Les rassemblements dans Paris après les qualifications face à Bergame et Leipzig ont été pointées du doigt. Les gestes barrières n'ont pas été respectés. Vous dans votre association, vous faites vraiment passer un message de sensibilisation ? On ne cesse de ressasser des messages. On sait que c'est la priorité en ce moment, que c'est important. Vous savez ce n'est pas en début match que les gestes ne sont plus respectés mais avec l'euphorie du moment, la passion prend le dessus. Après ce n'est pas simple à gérer pour nous ce genre de situation, faire la police ce n'est pas notre rôle. Mais dimanche au parc des princes,  on sait que l'on va être surveillé. On aura de cesse de demander à mettre le masque. On reste vraiment mobilisé là dessus. 

C'est assez fou, le CUP a fait plus de 250 actions pendant le confinement pour venir en aide aux soignants et malades. Pourtant on dirait que le message ne passe pas auprès de certains membres pour se protéger ? Non, le message passe. On le fait des dizaines de fois mais voilà la passion l'emporte. Après ce n'est pas du "je m'en foutisme". On est concerné et on prend la chose à cœur. Mais voilà quand Paris se qualifie pour une demi-finale et ensuite la finale de Ligue des Champions, parfois il y a du relâchement. 

Si le PSG remporte la Ligue des Champions. Les autorités demandent à ce que les fans du PSG ne fêtent pas l'événement sur l'espace public, de rester chez eux.  Vous sentez que le message passe ? Je ne sais pas si le message passe. En cas de victoire, moi je ne me fais pas de soucis pour les membres du CUP. On a nos codes et nos règles. Vous savez si l'on vient fêter la qualification en finale au parc des princes plutôt que sur les Champs-Elysées, c'est que l'on sait que si ça déborde on va nous pointer du doigt. Nous, c'est uniquement festif. Ce qui nous fait peur s'est qu'au niveau de la Préfecture de Paris et à la Mairie il y a plein de gens qui jouent leur place si ça se passe mal. Et on ne veut pas être les dindons de la farces et on va se démarquer des autres. Je pense que les Champs-Elysées ça va être ingérable. En espérant qu'il ne se passe rien, mais nous on reste aux alentours du parc des princes 

On va tout faire pour illuminer la ville

Romain Mabille, on trouve le CUP très calme avant cette finale ? "On est un peu frustré car on est pas là-bas à Lisbonne avec les joueurs. Mais ne vous inquiétez pas, ça va monter en puissance. Vous allez voir dans Paris, on va afficher les couleurs. On a quelques trucs de prévus. On est calme mais mobilisé à 100% car on veut motiver à distance les joueurs. On va tout faire pour illuminer la ville et j'espère que tout le monde sera fier."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess