Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue Europa : les Girondins de Bordeaux piégés par Copenhague (1-2)

jeudi 4 octobre 2018 à 20:52 Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde et France Bleu

Mené à la pause, Bordeaux a su forcer le cours d'une soirée mal embarquée pour égaliser par Sankharé. Mais a craqué dans les arrêts de jeu. Après la défaite de Prague, il reste dernier de la poule avec zéro point. Ses espoirs de qualification en ont pris un sacré coup.

Jimmy Briand console François Kamano après son penalty raté.
Jimmy Briand console François Kamano après son penalty raté. © AFP - Nicolas Tucat

Bordeaux, France

Vieux routier du circuit européen, le FC Copenhague, bien aidé par un grand gardien et un brin de chance, a réussi le coup parfait. Bordeaux, plus entreprenant qu'à Prague, a cru voir sa ténacité récompensée avant d'encaisser un but cruel dans les arrêts de jeu. La route des seizièmes de finale ressemble maintenant à une impasse. 

Copenhague forte tête

Entre deux équipes en rattrapage, le début de match est équilibré, ça circule d'un camp à l'autre sans véritable danger. Il faut attendre la 12ème minute pour voir Kalu prendre sa chance du gauche. Il est imité six minutes plus tard  par Kamano qui frappe au dessus. La grosse occasion arrive à la demi-heure de jeu. Et elle est double. Kamano tente sa chance de loin et touche la transversale, la défense danoise renvoie le ballon sur Sankharé qui, du gauche, trouve le petit filet.

Bordeaux domine, s'enhardit mais va se faire piéger juste avant la pause. Sur un corner, Sotiriou, déjà auteur de l'égalisation face au Zenith, place sa tête hors de portée de Costil (0-1, 42ème). 

Copenhague a marqué sur sa première occasion du match. - Maxppp
Copenhague a marqué sur sa première occasion du match. © Maxppp - MaxPPP

Les Girondins ont pourtant la chance d'obtenir un penalty dans la foulée suite à une contre attaque. mais Kamano envoie son ballon dans le virage Nord (0-1, 45ème +2).

Bordeaux manque de bouteille

Dès la reprise Bordeaux pousse mais c'est Sotiriou qui, encore de la tête, est tout proche de doubler la mise. Avant que Boilesen, sur corner, n'oblige Costil à une claquette. Eric Bedouet change alors ses armes offensives faisant entrer Cornelius et Karamoh à la place du duo Briand - Kamano (62ème). 

Karamoh, sur son premier ballon, est tout près d'égaliser. Rebelote à la 74ème minute mais Andersen sort un arrêt de grande classe. Autre entrant, Tcohouameni, qui hérite d'un centre de  Poundjé pour envoyer un plat du pied sur le poteau. 

La délivrance arrive à la 83ème minute quand, sur une remise de Cornelius, Sankharé envoie un missile dans les filets danois (1-1). Bordeaux se rue à l'assaut du but danois mais craque à nouveau dans les arrêts de jeu. Skov vient éteindre le Matmut Atantique. Et sans doute les espoirs de qualification.

Kamano pas verni

Fer de lance de l'attaque girondine avec sept buts inscrits depuis le début de saison, François Kamano a été beaucoup moins en réussite ce jeudi. Même si Copenhague a bien bloqué son couloir, le Guinéen a eu les occasions. D'abord sur une demi-volée soudaine à l'entrée de la surface qui est passée au dessus du but. Ensuite sur une frappe lointaine qui a trouvé la transversale d'un Andersen battu. Enfin, sur ce penalty obtenu par Briand dans les arrêts de jeu de la première période. Un ballon mal maîtrisé qui s'envole. Quand ça ne veut pas...

Les réactions

Benoît Costil " Copenhague s'en sort très bien"

Maxime Poundjé : "On prend des buts bêtes ce soir"