Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue Europa - Girondins de Bordeaux : le match de la dernière chance

mercredi 7 novembre 2018 à 22:46 Par Camille Huppenoire, France Bleu Gironde

Pour conserver l'espoir de se qualifier en seizièmes de finale de Ligue Europa, les Girondins de Bordeaux doivent l'emporter face au Zénith Saint-Pétersbourg, ce jeudi. A l'approche de ce match couperet, joueurs et staff se sont montrés confiants.

Au match aller, sur la pelouse du Zénith Saint-Pétersbourg, les Girondins de Bordeaux s'étaient inclinés (2-1).
Au match aller, sur la pelouse du Zénith Saint-Pétersbourg, les Girondins de Bordeaux s'étaient inclinés (2-1). © Maxppp - ANATOLY MALTSEV/EPA/Newscom

Bordeaux, France

Trois points ou rien. Seule la victoire face au Zénith Saint-Pétersbourg peut permettre aux Girondins de Bordeaux de croire encore à la qualification en seizièmes de finale. Avant cette quatrième journée de Ligue Europa, les Bordelais sont derniers de leur groupe. Ils affrontent ce jeudi, au Matmut Atlantique, le leader. Une défaite ou un match nul face aux Russes sonnerait la fin de l'aventure en coupe européenne cette saison.

On est persuadés qu'on peut gagner.

Les joueurs ont conscience de l'enjeu, à l'image de leur capitaine et gardien, Benoît Costil. "Il faut la victoire, tout simplement, a-t-il déclaré ce mercredi. On est persuadés qu'on peut gagner." Une confiance née des dernières sorties des Girondins, face à Lyon, Nice, ou même en match aller face au Zénith Saint-Pétersbourg. Des prestations solides mais pas encore assez abouties. "Les matchs de coupe d'Europe, ça se joue à pas grand-chose. A chaque fois, ça a tourné contre nous" estime Costil. 

Benoît Costil - "Il faut la victoire, tout simplement"

L'entraîneur Eric Bedouet insiste lui aussi sur les prestations convaincantes de son équipe. Il admet néanmoins que les Girondins ont parfois pêché dans certains domaines, les empêchant de faire basculer un match en leur faveur : "ça se joue à des détails, il faut de la concentration du début à la fin (...) plus on approche de la fin [du match], plus il faut être vigilant." Sur la pelouse du Zénith Saint-Pétersbourg, le 25 octobre dernier, Bordeaux avait encaissé un but à moins de 10 minutes du terme.

Le premier match de l'ère américaine

La rencontre face au Zénith Saint-Pétersbourg sera la première de l'ère américaine pour les Girondins de Bordeaux, dont la vente a été finalisée ce mardi. Joe DaGrosa, président du fonds d'investissement GACP et nouveau propriétaire, donnera quelques heures avant le match sa première conférence de presse, durant laquelle il présentera le nouveau président, Frédéric Longuépée. Joe DaGrosa assistera ensuite au match. "Il sera notre premier supporter" a déclaré Eric Bedouet. Un motivation supplémentaire pour des Bordelais déjà gonflés à bloc.