Football DOSSIER : ASSE - Manchester en Ligue Europa, une rencontre de légende

Ligue Europa : le rêve brisé de milliers de supporters des Verts privés d'Old Trafford

Par David Valverde, France Bleu Saint-Étienne Loire jeudi 26 janvier 2017 à 16:06

Old Trafford, le "théatre des rêves", le stade mythique de Manchester United
Old Trafford, le "théatre des rêves", le stade mythique de Manchester United © Maxppp - Maxppp

Pour trouver des supporters stéphanois à Old Trafford le 16 février prochain lors de la rencontre face à Manchester United, il faudra regarder dans le parcage où 2970 supporters prendront place et nulle part ailleurs. Impossible finalement d'obtenir une place dans les tribune traditionnelles.

Terrible nouvelle pour des centaines de supporters de l'ASSE ! Celles et ceux qui avaient acheté des places à Old Trafford en dehors du parcage visiteurs pour le 16e de finale de la Ligue Europa face à Manchester United sont tombés de très haut ces derniers jours. Ces tickets ont été annulés et remboursés. Ce sont la police anglaise et le club mancunien qui ont pris conjointement cette décision. On parle de 6000 supporters des Verts qui souhaitaient assister au match hors parcage.

La déception et la galère des remboursements

L' explication est étonnante : les autorités anglaises craignent la présence de hooligans alors que le hooliganisme est un mouvement qui n'existe pas en tant que tel à Saint-Étienne. En tout cas ce sont plusieurs centaines de clients et donc plusieurs milliers de places qui ont été remboursées soit directement par Manchester United, soit par les prestataires de services qui s'étaient chargé d'acheter les tickets pour leurs clients. En revanche, ceux qui avaient déjà réservé leur billet d'avion risquent d'en être pour leur frais. La décision des autorités outre-Manche ne constitue pas un motif valable auprès des compagnies aériennes pour annuler la réservation.

Aujourd'hui, les supporters sont dépités c'est le cas de Hervé. Sa femme lui avait offert des places pour le match à Manchester. Tout était prêt, avion réservé, jusqu'à un mail envoyé par l'opérateur de voyages par lequel il était passé pour obtenir les précieux sésames. "La semaine dernière, mon épouse regardait ses mails et reçoit un message lui annonçant le remboursement des places qu'elle avait acheté" raconte-t-il. "C'était peut-être le plus beau cadeau qu'elle m'ait jamais fait ! Mais patatras ! On n'a plus de places pour Manchester ! L'autre conséquence c'est qu'il faut que je rembourse par mes propres moyens les billets d'avion aller-retour qu'on avait pris pour 400 euros. C'est une vraie grosse déception parce que je ne suis pas sûr qu'on revoit l'ASSE de sitôt à Manchester..."

L'ASSE que nous avons joint explique n'avoir aucune responsabilité et ne rien pouvoir faire pour les supporters. Elle rappelle qu'elle a incité les supporters dans des communiqués à ne passer que par le club pour acheter des places et à éviter de se tourner vers les agences de voyage spécialisée dans les événements sportifs ou les plateformes de revente sur le marché noir.

Les autorités anglaises dépassées ?

En Angleterre, il n'est pas dans les habitudes pour les supporters adverses d'acheter des billets pour se mêler aux locaux. Chacun dans son coin pour éviter les débordements et ceux qui dérogent malgré tout à la règle et se font remarquer sont généralement exfiltrés manu militari. Les informations remontant aux autorités anglaises faisant état de centaines, voire de milliers, de supporters français au milieu des anglais ont manifestement effrayé celles-ci. Assez pour prendre cette décision radicale et rare dans le football outre-Manche.