Football

Ligue Europa : les Verts débloqués avant d'affronter Qabala ?

Par David Valverde, France Bleu Saint-Étienne Loire lundi 31 octobre 2016 à 15:53

Christophe Galtier, l'entraineur de l'AS Saint-Etienne
Christophe Galtier, l'entraineur de l'AS Saint-Etienne © Maxppp - Maxppp

C'est ce mercredi que les Verts fouleront le sol azerbaïdjanais pour tenter de décrocher 3 points cruciaux dans la course à la qualification. Ils se baseront sur leur progrès entrevus depuis deux rencontres. France Bleu sera en direct de Bakou jeudi soir.

Après une visite en septembre 2014 pour y affronter Qarabag, retour en Azerbaïdjan pour les Verts opposés jeudi à Qabala pour la 4e journée de la phase de poule de l'Europa League. Pour l'instant ils pointent à la 2e place du Groupe C avec 5 point. A l'occasion d'un entrainement, les Stéphanois découvriront ce mercredi l'enceinte où se jouera cette rencontre décisive pour la qualification, le 8km Stadiounu aussi appelé la Bakcell Arena et qui peut accueillir 11 000 spectateurs. Avec un succès, les Verts compteraient 8 points et creuseraient l'écart avec la 3e place quel que soit le résultat de l'autre match du Groupe C entre Anderlecht et Mayence.

Des verrous ont sauté

A commencer par cette statistique qui voulait que les Verts ne marquent pas en 1ère période. Cela faisait 6 mois que cela durait. Grâce au but à 18e minute de Loïc Perrin face à Monaco, les Stéphanois vont pouvoir passer à autre chose, arrêter de gamberger et de nouveau être convaincus qu'ils sont capables de punir un adversaire avant la pause. C'est précieux surtout en Ligue Europa, dans des rencontres intenses aux espaces rétrécis.

2e bonne nouvelle qui arrive à temps : la défense stéphanoise est solide. Il n'y a que Bordeaux et Lyon qui sont parvenus à lui marquer plus d'un but. Dernier exemple en date samedi face à Monaco, meilleure attaque de Ligue1, 2e meilleure attaque d'Europe. Grâce à deux joueurs d'exception que sont Perrin et Ruffier, l'ASSE peut voir venir sereinement.

Le 3e bon point concerne Christophe Galtier : il a manifestement trouvé un onze titulaire avec une charnière centrale Perrin-Lacroix et un milieu Selnaes-Saivet-Veretout. Après une longue période minée par les blessures, le bloc stéphanois prend vie, les automatismes se créent et les Verts commencent, par séquences, à bien jouer au football.

Partager sur :