Football

Ligue Europa : Robert "Berigol" Beric, le sauveur qui arrache encore le nul (Mayence 1-1 ASSE)

Par Olivier Roché, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu jeudi 15 septembre 2016 à 21:01

Beric sauve à nouveau les Verts
Beric sauve à nouveau les Verts © Maxppp - Maxppp

Alors qu'une défaite se dessinait, Beric sauve de nouveau les Verts - comme au parc des Princes en 4e journée de Ligue 1 - et inscrit le but égalisateur. Un point ramené d'Allemagne. C'est bien pour commencer la phase de poules. Mais la victoire était possible.

Pour le premier match de la phase de poules de Ligue Europa, les Verts repartent avec le nul 1-1 face à Mayence. Ce qui n'était pas nul, c'est l'ambiance dans l'Opel Arena de Mayence. Stade plus petit que Geoffroy-Guichard, mais qui, proportionnellement, les jours de fortes affluences, doit faire presque autant de bruit.

Une belle mentalité, en atteste, le cadeau reçu par David Valverde en fin de match de la part d'un supporter allemand (un drapeau franco-allemand).

Bof!

Malgré la belle ambiance en tribunes (à laquelle participent environ 700 supporters des Verts), sur la pelouse c'est moins beau. Pas grand chose à raconter dans les 45 premières minutes, à part la première occasion pour les Verts et premier tir cadré de la rencontre signé Hamouma sur une passe de Malcuit. En pivot, et en se retournant, Hamouma n'a pas la force nécessaire pour pouvoir tromper Lossl, le portier de Mayence.

Avant ça, on ne voit pas vraiment les Stephanois entrés dans leur match. Le dernier quart d'heure sera mieux. Mis à part un coup franc à la 40e de Saivet, pas grand chose d'autre à savourer jusqu'à la pause.

Mais les espoirs sont permis en deuxième période. Car les Allemands ne sont pas dominateurs et il y a la place de faire un bon résultat. Encore faut-il se mettre à jouer.

Et c'est au retour des vestiaires que ça va basculer. L'ASSE balbutie encore son football. Les Verts passent près de la correctionnelle après un bras de Beric de la surface qui aurait pu être sifflé à la 52e. Dans les minutes qui viennent, les Verts vont craquer. Jusqu'ici, Jessy Moulin, dans les buts, n'avaient pas eu grand chose à faire et il l'a bien fait. Jusqu'à ce moment autour de la 55e minute où malgré tout le talent qu'il a, ça n'a pas suffi à empêcher l'ouverture allemande du score.

Les Verts vont subir près de quatre corners consécutifs. Le premier concédé par Moulin qui sort à la limite de sa surface avec beaucoup de sang froid. Sur le 3e, il sort une sublime parade, qui n'a rien à envier à celles de Ruffier. Nouveau corner, mais à force, la défense craque et le capitaine de Mayence marque et effrite du même temps quelques espoirs de victoire stéphanoise.

Ils ne lâchent rien

Sur ce match, le jeu stéphanois n'est pas très beau et comporte beaucoup de maladresse. La faute à un retour à un 4-3-3? En tout cas, dans le dernier quart d'heure les Verts passent à deux pointes: Soderlund rejoint Beric. Mais les Verts ont du courage cette saison. Et c'est un 3-5-2 qui a fait ses preuves depuis de la saison qui de retour. Sur un coup franc de Théophile-Catherine, Soderlund remet le ballon de la tête vers Beric qui, du bout du pied, sauve encore la maison verte. 1-1.

Jusqu'au bout, ils y ont cru, eux sur la pelouse. Et Beric devient un joueur un peu plus providentiel à chaque match. Après le match à Bordeaux, Beric et Soderlund ça fonctionne. Ce qui a fonctionné ce soir : Malcuit, encore excellent sur son côté; la défense centrale plutôt solide malgré le but; et Tannane qui amène du jeu.  Ce qui a moins fonctionné : Selnaes moins inspiré mais bien pris par son adversaire direct, Saivet peu visible sur son côté, Hamouma trop irrégulier et maladroit, et Dabo qui n'a pas un retour de blessure très convaincant même s'il s'est montré solide et parfois offensif.

Mayence - ASSE, le résumé:

Les meilleurs moments de Mayence - Saint Étienne

Les Verts arrachent donc le point de match nul qui fait presque aussi plaisir qu'une victoire. Presque. Car la victoire était jouable à Mayence et sera obligatoire lors du match retour dans le Chaudron, vert celui là.

Les Verts occupent la deuxième place ex aequo avec Mayence dans le groupe C. En tête : Anderlecht qui se sont facilement imposés chez eux face à Qabala. Anderlecht prochain adversaire des Verts en Ligue Europa le 29 septembre à 21h05 au Stade Geoffroy-Guichard.

Mais d'abord, *les Verts reviennent ce dimanche 18 septembre à 17h contre Bastia. Avant-match dès 16h sur France Bleu Saint-Étienne Loire.
*

Partager sur :