Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : La saison 2019-2020 du Racing Club de Strasbourg

Ligue Europa : Strasbourg élimine Plovdiv et défie Francfort en barrages

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Le Racing s'offre un barrage de prestige face à l'Eintracht Francfort en Europa Ligue. Les footballeurs strasbourgeois ont assuré l'essentiel ce jeudi. Ils ont éliminé les Bulgares du Lokomotiv Plovdiv au troisième tour préliminaire, en gagnant 1 à 0 comme au match aller. Les principales réactions.

Le public de la Meinau, prêt à vibrer pour la réception de Francfort jeudi prochain
Le public de la Meinau, prêt à vibrer pour la réception de Francfort jeudi prochain © Maxppp -

Strasbourg, France

Comme au match aller, les Strasbourgeois ont très vite ouvert le score par le remuant Kévin Zohi parfaitement servi par Dimitri Liénard (7ème minute). Ils ont ensuite géré tranquillement leur avance face à des Bulgares inoffensifs. Ils s'étaient déjà imposés sur le même score 1 - 0 à l'aller en Bulgarie. Le Racing a donc rempli son contrat, il a assumé son rôle de favori en éliminant le Maccabi Haïfa, puis Plovdiv.

Pas de percussion, mais de la maîtrise

"On n'a pas fait un grand match, mais on a fait l'essentiel en marquant rapidement puis on a verrouillé le match, analyse l'entraîneur Thierry Laurey. On n'a pas eu toute la percussion qu'on voulait, mais on a eu la maîtrise. On sait que Francfort c'est une grosse machine, avec un budget énorme, un stade merveilleux, une armée de supporters qui est fantastique aussi. On compte bien jouer notre chance. On n'en a pas fait une obligation d'atteindre les poules de l'Europa Ligue, mais maintenant qu'on est devant la porte, on a envie qu'elle s'ouvre."

Pour justement s'ouvrir grand les portes de l'Europe, le Racing devra hausser son niveau de jeu. Son adversaire en barrages, l'Eintracht Francfort, est d'un autre calibre. Les Allemands ont été demi-finalistes de la compétition la saison passée, éliminés seulement aux tirs aux buts par le futur vainqueur Chelsea. Le match aller est programmé jeudi prochain à la Meinau, pour une soirée européenne qui s'annonce palpitante.

Francfort un écueil important

"J'espère que la Meinau sera transcendée jeudi pour nous booster contre Francfort, sourit le milieu de terrain strasbourgeois Dimitri Liénard, heureux comme un gamin de poursuivre l'aventure européenne. J'espère prendre une petite option sur le match aller, car là-bas chez les Allemands, il y a 50.000 fous furieux. Ça va être très compliqué, c'est une grosse marche à franchir, mais tout est possible avec Strasbourg".

S'il réalise l'exploit d'éliminer Francfort, le Racing se qualifierait pour la phase de poules de la Ligue Europa pour la première fois depuis 13 ans.

Avant de recevoir Francfort, le Racing disputera dimanche la deuxième journée de Ligue 1 à Reims (à 17 heures).