Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue des Champions : le PSG s'incline à domicile face à Manchester City (1-2)

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Le PSG s'incline à domicile face à Manchester City (1-2) lors des demi-finales aller de la Ligue des champions. Les Parisiens avaient pourtant ouvert le score par l'intermédiaire de leur capitaine Marquinhos, mais ils ont sombré en deuxième période.

Le PSG a sombré à domicile face à Manchester City (2-1) pour le match aller de la demi-finale de la Ligue des Champions.
Le PSG a sombré à domicile face à Manchester City (2-1) pour le match aller de la demi-finale de la Ligue des Champions. © Maxppp - Arnaud Journois

Le scénario a viré au drame. Le PSG s'incline au Parc des Princes (1-2) face à Manchester City en demi-finale de la Ligue des Champions. Et pourtant le PSG avait ouvert le score par l'intermédiaire de Marquinhos de la tête (15e). Mais les coéquipiers de Neymar ont sombré en deuxième mi-temps sur une frappe de Kévin de Bruyne (64e) et un coup-franc de Mahrez (71e). Les Parisiens ont été réduits à 10 avec l'expulsion de Gueye (77e).

Un match à deux visages

Dès le début du match, les Parisiens ont mis le pied sur le ballon. Et de quelle manière ! A tel point qu'ils ont même asphyxié cette équipe de Manchester City. Et leurs efforts ont payé. Virevoltant, Di Maria est l'attaquant le plus en vue parmi ses coéquipiers, Neymar et Mbappé. Son corner trouve la tête du capitaine Marquinhos (15e). Et Paris ouvre le score tôt dans cette rencontre. Un peu trop tôt peut-être. Mais la première mi-temps avec une excellente maîtrise du milieu parisien leur a permis d'espérer.

Au retour de la pause, c'est autour de Manchester City de mettre le pied sur le ballon. Une mi-temps, une mi-temps pour les Citizens, on pourrait résumer ce match de cette manière. Avec à la baguette, l'inépuisable et inarrêtable capitaine Kévin de Bruyne, dont le centre/frappe trompe Keylor Navas (64e). Sept minutes plus tard, c'est le gamin de Sarcelles, Riyad Mahrez qui permet à Manchester City de passer devant les Parisiens sur coup-franc (71e).

"C'est vrai qu'en deuxième mi-temps on a été trop derrière. On n'arrivait pas à sortir. On essayait. Peut-être que City a été plus agressif, ils ont joué plus haut. C'était ça la difficulté. Il faut que l'on soit régulier pour le prochain match pendant les deux mi-temps. On est conscient aussi qu'il nous reste 90 minutes mais il faut qu'on fasse de meilleures performances pour passer en finale", explique le capitaine parisien Marquinhos après le match.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

De son côté, l'entraîneur Mauricio Pochettino estime que ce match s'est joué sur des détails. "On a concédé deux buts sur deux détails. Juste avant l'égalisation, on devait marquer le deuxième. C'est le foot. En première période on a vraiment bien joué. En deuxième, on n'a pas réussi à scorer le deuxième. C'est normal de souffrir. Une période pour eux, une période pour nous. Il n'y a pas beaucoup plus à analyser. Les petits détails ont vraiment été décisifs et contre nous".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess