Football

Lille- SM Caen - Le jour où Thomas Bosmel retarda l'échéance devant le futur champion de France

Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) mardi 29 novembre 2016 à 10:22 Mis à jour le mardi 29 novembre 2016 à 14:43

Face à Moussa Sow, Eden Hazard et Gervinho, Thomas Bosmel avait affiché une belle résistance
Face à Moussa Sow, Eden Hazard et Gervinho, Thomas Bosmel avait affiché une belle résistance © Maxppp - Stéphane Geufroi

France Bleu Normandie et France Bleu Cotentin font revivre une nouvelle affiche qui a marqué l'histoire du SM Caen ce mardi soir. Pour cette 15e journée de Ligue 1, nous vous proposons de revivre avec Thomas Bosmel un Lille-Caen joué en avril 2011 face à une équipe de Lille flamboyante.

Lors de la mi-temps du match Lille - Stade Malherbe de Caen ce mardi soir, nous vous donnons rendez-vous avec notre traditionnelle chronique Une affiche-Une histoire.

Notre regard s'est posé sur un Lille-Caen qui s'était joué le 2 avril 2011 lors de la 29e journée de Ligue 1. Le Stade Malherbe de Caen avait ce soir-là perdu (3-1) face au futur champion de France malgré les efforts de son gardien, le jeune Thomas Bosmel.

Ce 2 avril 2011, le Stade Malherbe de Caen est à la lutte pour conserver une 2e année consécutive sa place en Ligue 1 sous les ordres de Franck Dumas.

Le Lille de Gervinho, Cabaye et de Hazard

Sur sa route, Les Caennais doivent défier Lille, entraîné par Rudy Garcia et qui comprend dans ses rangs Gervinho, Yohan Cabaye ou encore le prodige belge Eden Hazard. Les Nordistes sont leaders de la Ligue 1 et en route pour un second doublé historique coupe-Championnat...

"C'était une déferlante (..) Face au jeu proposé par Lille à cette époque-là, c'était impossible"

Franck Dumas doit composer avec de nombreux absents et titularise pour la troisième fois dans les buts caennais Thomas Bosmel, âgé à l'époque de 22 ans, pour suppléer Damien Perquis.

Le gardien caennais, 3e dans la hiérarchie des gardien du SM Caen, retardera l'échéance et stoppera même un pénalty avant de céder. "C'était une déferlante, se souvient Thomas Bosmel. On jouait avec un nouveau système de jeu. Le coach avait tenté un coup mais face au jeu proposé à cette époque-là par Lille, c'était impossible."

Caen ne réussira pas réussi son pari mais se maintiendra en fin de saison. Lille sera sacré champion de France et Thomas Bosmel retiendra cette rencontre comme le plus beau souvenir de sa carrière.

Partager sur :