Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Limoges est un club historique du basket européen", le président de la BCL invité de France Bleu Limousin

-
Par , France Bleu Limousin

Ce soir, le Limoges CSP entame sa campagne européenne face aux Bosniens d'Igokea. Une nouvelle épopée dans une nouvelle compétition : la Basket-ball Champions League (BCL). Patrick Comninos, le président de cette coupe d'Europe, était notre invité ce matin sur France Bleu Limousin.

Patrick Comninos, le président de la Basket-ball Champions League.
Patrick Comninos, le président de la Basket-ball Champions League. - BCL

"La BCL a fait ses preuves nous sommes une grande compétition d'un niveau international", Patrick Comninos est un président satisfait. La Basket-ball Champions League (BCL) attire de plus en plus de clubs. Dernier en date, le Limoges CSP. Ce soir, les Limougeauds débutent une nouvelle aventure européenne face aux Bosniens d'Igokea en BCL après trois années passées en EuroCup.

Le club limougeaud a signé pour trois saisons, à condition de finir dans l'une des huit premières places de Pro A. "Au printemps, de nombreux clubs européens dont le Limoges CSP ont accepté de rejoindre notre famille, nous en sommes très contents. Avec le Limoges CSP, nous entrons dans une seconde étape avec de grand clubs européens qui arrivent grâce à l'aide financière de nos investisseurs américains."

Le "prize money" maintenu

Le Limoges CSP doit toucher une prime de 50.000 euros par participation. "Notre but est d'aider les clubs à se développer. C'est notre philosophie. Le basket c'est des championnats nationaux, des équipes nationales. Il faut que tout le monde s'en sorte. Le basket européen ce n'est pas que dix clubs comme en Euroleague. Nous avons des centaines de clubs de basket en Europe, il faut les soutenir."

Malgré la crise sanitaire, Patrick Comninos espère terminer cette nouvelle année de BCL.
Malgré la crise sanitaire, Patrick Comninos espère terminer cette nouvelle année de BCL. - BCL

La pandémie et ses conséquences économiques plombent aujourd'hui les finances des clubs professionnels. "Je ne veux pas que les clubs soient en déficit donc aujourd'hui je peux vous garantir que le prize money est maintenu à ce niveau-là pour cette saison. Je souhaite aussi qu'il reste similaire, pour ces prochaines années mais nous ne pouvons pas anticiper les conséquences dans le futur de cette crise."

Un club historique avec un public impressionnant

Patrick Comninos est Grec et un amateur des belles affiches européennes depuis de nombreuses années. "J'ai 50 ans. C'est un club historique pour la BCL avec, aussi, un public impressionnant. Quand j'ai grandi avec les compétitions de basket européenne, on parlait toujours du basket français avec Limoges. " 

Comme chaque année, les équipes espagnoles et turques devraient jouer les premiers rôles au côté des Français. Mais rien n'est acté explique le président de la BCL : "En quatre ans d'existence, nous avons eu quatre vainqueurs différents. Cette année avec la crise sanitaire, les forces peuvent vite s'inverser si une équipe est touchée par le virus et ne peut pas s’entraîner pendant un certain temps."

Moins de matchs pour faire face au Covid-19

Le directeur de la BCL sait déjà que cette saison va être très difficile à gérer. "On n'en dort pas la nuit", soupire Patrick Comninos. Il y a cette année 32 pays européens en BCL. "Plus que les cas de Covid-19, c'est les quatorzaines des équipes touchées qui nous posent problème". Pour la compétition européenne, il faudra aussi jongler entre les différents protocoles sanitaires de chaque pays pour les multiples déplacements d'un pays à un autre. 

Pour se donner "plus de flexibilité", la BCL a décidé de passer de quatre poules de huit équipes à huit poules de quatre. "Nous passons de 224 à 96 matchs pour cette saison. Nous libérons des places dans le calendrier des équipes pour, peut-être, déplacer des rencontres en cas de Covid. Nous nous voulons pas que des équipes perdent des rencontres sur tapis vert à cause de la crise sanitaire." Les matchs seront reportés si une équipe n'a pas huit joueurs disponibles sur une feuille de match.

Le Limoges CSP démarre sa saison en BCL ce soir à 18h face au KK Igokea.

Patrick Comninos, le président de la Basket-ball Champions League, invité de France Bleu Limousin

Choix de la station

À venir dansDanssecondess