Football

Loïc Perrin : "Pas beaucoup de plaisir sur la première partie de saison"

Par David Valverde, France Bleu Saint-Étienne Loire lundi 9 janvier 2017 à 19:01

Loic Perrin, capitaine de l'ASSE
Loic Perrin, capitaine de l'ASSE © Maxppp - Maxppp

Le capitaine de l’ASSE se projette avec France Bleu sur la deuxième partie de la saison entre le championnat, le mercato et le duel en Ligue Europa face à Manchester.

Loïc, pendant les fêtes il a forcément dû être question avec la famille et les amis du duel à venir face à Manchester United en Ligue Europa ?

Forcément on en a parlé parce que jouer contre Manchester c’est quelque chose d’exceptionnel ! C’est pour ça qu’on joue la Coupe d’Europe, c’est pour vivre des moments comme ça. Mais la 2e partie de saison ne va pas s’arrêter qu’aux matches de Manchester parce que sinon ça va être compliqué pour nous. En tout cas on est récompensé de notre parcours. C’est bien pour le peuple stéphanois pour qui la Coupe d’Europe représente énormément et une double confrontation contre Manchester c’est énorme pour tous les supporters !

Il va falloir lutter contre nous les médias et contre les supporters qui ne vont pas arrêter de vous en parler pendant un mois et demi jusqu’au premier match !

(Rires) Je pense oui ! Mais on sait ce qu’on a à faire, on a quand même l’habitude. On répète toujours la même chose mais c’est vrai : le match le plus important c’est celui qui arrive. Si on loupe le match qui arrive, le match d’après sera compliqué. Manchester c’est dans relativement longtemps. Le meilleur moyen de bien préparer ce match c’est d’arriver en confiance et d’avoir fait des bons résultats avant Manchester.

Quand on dit Manchester United, à quoi pensez-vous immédiatement ?

Les souvenirs que j’ai c’est l’époque de Scholes avec en attaque Dwight Yorke et Andy Cole. C’est quand Manchester était au top des clubs européens quand ils avaient gagné la Ligue des Champions. Ils avaient fait un revirement de situation en finale… _(NDLR : face au Bayern à Barcelone en 1999)_

La deuxième partie de saison ce sera aussi forcément le championnat. C’est parti plus lentement que d’habitude statistiquement. Ça va se jouer sur quoi pour faire une fin de saison en boulet de canon ?

On a bien conscience qu’il faut qu’on soit plus performants parce que ça a été une première partie de saison compliquée même si finalement au niveau comptable on ne s’en sort pas trop mal par rapport à nos prestations. On n’est pas si loin de nos objectifs. Il faut qu’on montre autre chose pour être meilleurs et pour prendre plus de plaisir parce qu’on en a pas pris beaucoup sur les matches de la première partie de saison. On va moins jouer en janvier et on va en profiter pour retravailler les automatismes qui nous ont fait défaut. Même s’il n’y a pas que ça.

Janvier c’est aussi le mois du mercato. Comment vous vivez la situation de vos copains Benjamin Corgnet et Jérémy Clément qui ne jouent pas et à qui on demande de trouver un club ?

C’est mes potes alors c’est compliqué d’en parler. Forcément je ne suis pas heureux de ce qui leur arrive. Ce sont des joueurs qui ont été très importants pour le club et qui ont un état d’esprit irréprochable. Ils ne vivent pas des moments faciles. Mais c’est le foot et ce n’est pas moi qui prends les décisions. C’est très dur à vivre pour eux, d’être écarté d’un groupe comme ça. Ce n’est jamais bien marrant surtout qu’ils sont dans l’esprit mais c’est comme ça…

Et vous ? Un départ pendant ce mercato ?

Àpart une proposition super intéressante… Je ne me verrais pas partir au milieu d’une saison déjà, à part pour un club vraiment prestigieux c’est ce que j’ai toujours dit. Donc pour l’instant il n’y a pas de raison que je parte.

Partager sur :