Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Loïc Perrin, capitaine des Verts : "Je remercie les supporters pour ce cadeau"

lundi 5 mars 2018 à 21:48 Par David Valverde, France Bleu Saint-Étienne Loire

Le capitaine des Verts Loïc Perrin a été honoré pour avoir franchi la barre des 400 apparitions sous le maillot de l’AS Saint-Etienne, samedi face à Dijon. Un moment particulier pour lui qui a réalisé l’intégralité de sa carrière sous la tunique stéphanoise.

Impossible d'oubleir le capitaine Perrin pour les supporters des Verts.
Impossible d'oubleir le capitaine Perrin pour les supporters des Verts. © Maxppp - Yves Flammin

Saint-Étienne, France

Honoré samedi pour sa 400e apparition sous le maillot de l'AS Saint-Etienne, le capitaine des Verts Loïc Perrin répond aux questions de France Bleu.  

France Bleu Saint-Etienne Loire : qu’avez-vous ressenti quand vous avez vu le tifo du Kop Nord pour célébrer vos 400 apparitions sous le maillot vert ?

Loïc Perrin : De l’émotion. Je savais que j’allais avoir une surprise parce que les supporters m’avaient prévenu, mais je ne m’attendais pas forcément à ça. Ils m’ont avoué que le tifo était prêt depuis un petit moment mais qu’ils n’avaient pas pu le sortir pour diverses raisons, d’autant que ma vraie 400e était lors du match contre Angers. 

"Il faut savoir gérer ces émotions avant un match. Y-a-t-il un meilleur moment pour le faire ? Je ne sais pas !" — Loïc Perrin, capitaine des Verts

On vous a vu ému avant le match. Ce n’est peut-être pas le meilleur moment pour un tel hommage, avant un match ?

Il y avait pas mal d’émotions. Après il faut savoir le gérer, mais ce sont toujours de bons moments. D’ailleurs je remercie les supporters pour ce beau cadeau. Le club aussi, qui a pensé à moi avec la remise du maillot. Ça n’arrive pas à chaque match mais y-a-t-il un meilleur moment pour le faire ? Je ne sais pas !

Si vous ne deviez retenir qu’un seul match parmi les 400 ?

C’est compliqué mais il y a toujours le premier qui est spécial parce que je m’en souviendrai toujours. C’était contre Lorient en 2003. J’étais rentré à la place de Stéphane Hernandez, en défense centrale. Après il y a eu des bons souvenirs et des moins bons mais s’il fallait en ressortir un, je dirais le premier.

"Dijon n'a pas volé son point" — Loïc Perrin, capitaine des Verts

Pour revenir sur le match face à Dijon, on a le sentiment d’une occasion manquée : un match à domicile pour bonifier le nul dans le derby…

Il y a des regrets mais ça aurait pu être pire ! On a fait un début de match intéressant. Si on avait marqué sur nos premières occasions ça aurait pu être différent. Comme sur les derniers matches, on court après le score. On a la force de caractère de revenir à chaque fois mais Dijon n’a pas volé son point. On savait que c’était une équipe qui n’avait pas peur de jouer, de se projeter. Cinquième attaque, vingtième défense. C’est un résultat aussi à l’image de ce qu’est Dijon.

Le coach parle beaucoup de la barre des 42 points pour se maintenir ? Il vous la faut à vous aussi pour être détendu ?

Avec la période qu’on a traversée, l’objectif premier du mois de janvier à la reprise, c’était d’atteindre les 42 points. Là où on en était, cela aurait été inconscient de se fixer autre chose comme objectif. Il faut les atteindre pour voir si ensuite on redéfinit des objectifs. 

Dans dix jours, Didier Deschamps donnera sa liste pour les Bleus. Mathieu Debuchy mérite d’y être dès maintenant ?

Tout est jouable pour lui. A ce poste de latéral droit, mis à part Sidibé, c’est assez ouvert. Si il continue à faire ces performances là, si on continue à faire des résultats, il aura la possibilité d’y aller. Je pense que le sélectionneur regardera du côté de Saint-Etienne.