Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Longoria, président de l'OM: "Milik? On a le contrôle total sur le joueur!"

Milik, Sampaoli, Larguet... Placé à la tête de l'OM il y a une semaine, en remplaçant de Jacques-Henri Eyraud, Pablo Longoria fait le point, pour France Bleu Provence, sur l'actualité chaude de l'OM.

Pablo Longoria (à droite), aux côtés du propriétaire de l'OM Franck McCourt
Pablo Longoria (à droite), aux côtés du propriétaire de l'OM Franck McCourt © Maxppp - SPEICH Frédéric

L'OM a un nouvel entraîneur, l’argentin Jorge Sampaoli. Il a une réputation assez sulfureuse et ça se termine rarement bien avec ses clubs ou ses sélections. Très honnêtement, n'avez-vous pas peur que cela se répète à Marseille, où tout le monde est bouillant, y compris les fans ?

J'espère que le jour où Jorge partira de Marseille, on fera comme le président de l'Atlético Mineiro et on lui donnera un maillot avec tous les matches qu'il a faits. Ça, c'est un symbole de respect de la part de l'Atlético Mineiro. Tous les commentaires qu'on a eus de tous les clubs où il a travaillé, c'était qu'il est une personne très correcte, très humaine, très passionnée.On l'a vu beaucoup s'énerver dans toutes les conversations, comme avec vous les journalistes et aussi les supporteurs. On comprend que c'est un homme plein de passion. Je crois que ça va bien passer, et j'ai vraiment envie de travailler au quotidien avec lui parce que vraiment, ça va être un nouveau chapitre dans notre histoire qui je pense va être très positif.

Est-ce que ça va être un schéma tactique droit au but ? Vous l'avez dit vous-même, je crois bien, "on doit mettre en place un jeu qui corresponde aux supporteurs ici" ?

Aux supporteurs et au jeu de Sampaoli ! On va voir tous les matchs de l'OM avec sa philosophie de jeu et surtout, on va voir avec l'équipe son identité, parce qu'il a transmis à toutes les équipes qu'il a entraînées sa propre mentalité, sa propre idée du football qui est très particulière. Il est parfaitement un vrai Marseillais.

La mission de Nasser Larguet à la tête de l'équipe première de l'OM touche sa fin. On a du mal à y voir clair sur son avenir futur, en tant que directeur de centre de formation. On l'annonce en partance. Est-ce qu'il est toujours directeur du centre de formation ?

Je vous remercie pour cette question parce que j'ai été un peu déçu de voir ce qui est sorti dans les médias. Nasser a un respect pour notre club incroyable. Il a pris ses responsabilités dans un moment très difficile. On a beaucoup de respect pour Nasser, une personne avec des valeurs humaines et une compétence sportive de très haut niveau. Quand j'étais à l'Atalanta Bergame, il y a dix ans, on voulait que Nasser s'occupe du centre de formation. Après, il a changé complètement le football au Maroc.Il est reconnu par tout le monde en Europe comme un des grands formateurs. Il va continuer à l'OM, surtout parce que c'est l'un des meilleurs formateurs d'Europe. Nous sommes vraiment contents du travail qu'il a fait. Je ne voudrais voir aucune autre personne, parce qu'il est l'homme parfait pour l'OM. Un vrai formateur, une personne avec des valeurs qui sont les valeurs de l'OM. Mais surtout, il a un niveau de compétence très haut avec lequel j'ai le plaisir de travailler au quotidien et spécialement dans cette dernière période. C'est vraiment une personne qu'on veut dans ce projet.  

"Il va continuer à l'OM, surtout parce que c'est l'un des meilleurs formateurs d'Europe." (à propos de Nasser Larguet)

Mais on dit parfois que c'est un peu difficile entre lui et vous. Est-ce faux?

Je crois que ça, c'est chercher toujours des problèmes, de la déstabilisation. La première personne avec laquelle je suis allé dîner ici à Marseille, c'était Nasser. Pour le plaisir de le connaître, parce qu'il est un vrai maître de football. Et j'ai appris beaucoup de choses sur le football français. Merci Nasser !On a dit beaucoup de choses, je crois, pour chercher des conflits, parce que dans la vie, tout le monde cherche des conflits. Mais vraiment, ce sont des rumeurs sans fondement parce que j'ai un respect pour le parcours de Nasser dans le football français, dans le football marocain.

Vous avez fait un énorme coup cet hiver en faisant signer l'attaquant Arkadiusz. Etes-vous aujourd'hui capable de dire qu'il sera là à 100% % la saison prochaine à l'OM ?

Ça dépend de la situation économique du marché, mais Milik est un joueur de l'OM, c’est un joueur avec lequel on veut construire le futur ensemble. Il y a toujours des possibilités positives et négatives, mais notre intention est de continuer avec Milik. Notre intention était dès cet hiver, de faire un transfert définitif. Mais c’était pratiquement impossible d'y arriver. On a lu beaucoup de choses dans les médias. J'ai été un peu surpris de tout cela, parce que c'est un joueur dont on a totalement le contrôle. Comme vous le savez, en France, la clause de cession qui existe en Espagne ou en Italie est interdite et c’est pour ça qu’on a vu des choses qui sont sans fondement... comme cette rumeur sur Nasser."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess