Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2020-2021 du Racing Club de Lens en Ligue 1

Ligue 1 (J3) : Lens s'impose avec la manière à Lorient 3 buts à 2

-
Par , France Bleu Nord

Lens a une nouvelle fois fait le spectacle en dominant Lorient sur sa pelouse du Moustoir. Grbic avait ouvert le score contre le cours du jeu. Mais Kakuta Medina et Ganago ont permis au Racing de signer un 2ème succès en 4 jours. Seule mauvaise note de l'après-midi, l'expulsion de Badé.

Franck Haise et Yannick Cahuzac en conférence de presse avant Nice-Lens
Franck Haise et Yannick Cahuzac en conférence de presse avant Nice-Lens © Radio France - Charley Sylvain

Encore une fois, les lensois ont agréablement surpris leur supporters. Inspiré et solidaire collectivement, dominateurs dans les duels, les protégés de Franck Haise n'ont pas accusé le coup après l'ouverture du score de Grbic à la 14ème minute. Kakuta sur pénalty à la 31ème et Médina à la 34ème sur une inspiration géniale ont permis au promu de prendre l'avantage avant la pause. Ganago a mis fin au suspens 6 minutes après son entrée en gagnant son duel face à Nardy à la 63ème minute. 

6 points, on aurait signé direct

Après 3 matches de championnat les lensois comptent donc déjà 6 points mais pas question de s'emballer pour le gardien Jean Louis Leca "Si on nous avait dit en démarrant la saison qu’après Nice, Paris  et Lorient, on faisait 6 points, on aurait signé direct. Il ne faut pas  s’arrêter là. On a une bonne passe, tant mieux, à nous d’en profiter."

Le bijou de Facundo Médina 

L'argentin Facundo Médina se rappellera très longtemps de son premier but en L1. Sur un coup franc prolongé au premier poteau, il contrôle de la cuisse et marque d'un inattendu retourné acrobatique du pied gauche. L'un des ambianceur du vestiaire lensois a eu droit aux félicitations de son entraîneur Franck Haise : "Il est capable de faire beaucoup de choses. il est plein d'enthousiasme. et en plus il sait marquer des buts"

Sotoca, symbole d'un groupe qui vit bien

Sur le banc au coup d'envoi face au PSG , le meilleur buteur lensois durant la préparation s'est servi de cette frustration pour réaliser une performance de haute volée face à Lorient. L'ancien grenoblois qui attend toujours d'inscrire son premier but en L1 s'est mis au service de ses coéquipiers. Franck Haise a eu du nez en décidant de le titulariser comme quatre autre joueurs, Boura Clauss Cahuzac et Jean, qui n'étaient pas dans le onze de départ face à Paris.

Le couac : l'expulsion de Loïc Badé

Pour la 2ème fois en 3 matches, Lens a encaissé 2 buts dans une même rencontre. Une erreur d'appréciation dans le temps additionnel a d'ailleurs contraint Loïc Badé à provoquer un penalty, synonyme de 2ème carton jaune et donc d'expulsion. Le jeune lensois qui disputait son 10ème match professionnel sera suspendu face Bordeaux. Franck Haise qui avait aligné depuis le début de la saison son trio Gradit Médina Badé devra donc relancer un des 3 abonnés au banc de touche, Fortes Diallo ou Radovanovic.

Les moments forts de Lorient-Lens, avec Sylvain Charley aux commentaires

Choix de la station

À venir dansDanssecondess