Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Loustick, un nouveau chien anti-drogue pour les policiers du Havre

mercredi 24 octobre 2018 à 16:51 Par Bertrand Queneutte, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Loustick a rejoint la brigade de recherches de la Police nationale du Havre en juillet dernier. Formé pour trouver des stupéfiants et des billets de banque, ce malinois âgé de trois mois et le seul à opérer sur la ville du Havre.

Loustick et Nathanaëlle, sa référente
Loustick et Nathanaëlle, sa référente © Maxppp - Bertrand Queneutte

Le Havre, France

Après avoir reçu une formation de trois mois, le jeune Loustick a rejoint la brigade de recherches de la Police nationale du Havre, en juillet dernier. Agé de trois ans, ce berger malinois donné par l'association 30 millions d'amis, a désormais une seule mission : mettre la patte sur des stupéfiants ou des billets de banque, au cours de perquisitions partout dans la ville du Havre. Il succède à Igor, un berger allemand âgé de 9 ans, récemment parti en retraite. 

Toujours accompagné de Nathanaëlle, sa référente et maître-chien, et de Adriana, son adjointe, Loustick est aujourd'hui le seul chien policier de la ville portuaire dédié à la recherche de drogues. Au sein de la brigade canine, l'animal possède deux "collègues" qui ont pour mission la défense et la sécurisation de lieux ou d'opération de police. Ils seront bientôt rejoint par deux autres chiens. 

Reportage de Bertrand Queneutte : 

Près de 250 perquisitions par an

Au cours de sa carrière, un chien participe à environs 250 perquisitions par an. Depuis sa prise de fonction, en juillet, Loustick en a déjà réalisé une cinquantaine. La carrière d'un chien détecteur de stupéfiant peut démarrer à l'âge de un an et se termine autour de huit ou neuf ans. Les chiens comme Loustick interviennent essentiellement au domicile de particuliers, mais pas uniquement : stade de foot, manifestations diverses, opérations de grande envergure, etc. Très attachés à leur maître, ils font aussi l'objet d'une attention toute particulière car ils peuvent être la cible des trafiquants. A noter qu'ils sont d'ailleurs considérés comme des fonctionnaires de police, avec un matricule, et que s'en prendre à eux équivaut à s'en prendre aux agents de forces de l'ordre.