Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football
Dossier : La saison 2019-2020 du Racing Club de Strasbourg

Ludovic Ajorque, après la victoire de Strasbourg à Bordeaux : "On a été solides et solidaires"

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Les joueurs du Racing Club de Strasbourg apprécient d'avoir été récompensés de leurs efforts défensifs, par une victoire 1 à 0 à Bordeaux. Un deuxième succès à l'extérieur qui leur permet de regarder vers le haut du classement.

Ludovic Ajorque a offert la victoire au Racing 1 à 0 à Bordeaux
Ludovic Ajorque a offert la victoire au Racing 1 à 0 à Bordeaux © AFP - Nicolas Tucat

A l'image du seul buteur de la soirée Ludovic Ajorque, les Strasbourgeois ont avant tout défendu et bien défendu ce dimanche au Matmut Atlantique, face à des Girondins de Bordeaux, deuxième attaque de Ligue 1, restée muette et peu dangereuse. "On a respecté à la lettre les consignes du coach, on a bien défendu et joué les contre-attaque, se félicite le meilleur buteur du Racing cette saison (6 buts et à chaque fois qu'il marque, le Racing gagne). On a la chance de marquer sur notre première occase. On a été solides et solidaires, c'est une belle victoire. Voilà on continue notre bonhomme de chemin. En début de saison on était dans le mal, on était dans le fond du classement. Aujourd'hui, on ressort petit à petit la tête de l'eau, c'est bien".

Le Racing peut "regarder vers l'avant"

Même satisfaction pour le milieu de terrain Benjamin Corgnet, peu utilisé jusque là (c'était sa troisième titularisation de la saison en L1) : "On connaissait les qualités de Bordeaux, on ne venait pas ici pour prendre une volée comme à Brest. Peut-être qu'à Brest, on n'a pas été assez rigoureux. On savait qu'on allait beaucoup défendre, on a eu très peu d'occasions, mais on ne peut pas toujours vouloir produire du jeu et être hyper offensif. On n'est pas Paris et il faut s'adapter aux qualités de l'équipe face à laquelle on joue, on l'a bien fait et on a réussi à marquer, c'est le top. Il commence à y avoir un petit creux (8 points d'avance par rapport à la zone rouge), après il faut aussi être ambitieux et regarder un peu vers l'avant, il n'y a pas beaucoup de points qui nous séparent des quatre cinq premières places". 

Laurey satisfait de la rigueur défensive

Thierry Laurey, l'entraîneur strasbourgeois, pouvait se satisfaire d'avoir remporté la bataille tactique face au coach bordelais Paulo Sousa. Il a opté pour le même système de jeu que son homologue bordelais, un 5-4-1 (cinq défenseurs, quatre milieux de terrain et un seul attaquant). Très compacts dans l’axe, les Strasbourgeois ont complètement étouffé les velléités offensives des Girondins. « On a fait ce qu'il fallait défensivement pour empêcher les Bordelais de se créer des occases, se félicite Thierry Laurey. On aurait aimé mieux jouer les contres, mais on avait pris l'option d'abord de bien verrouiller, car on craignait cette équipe. Je suis content de toute l'équipe, on avait fixé deux-trois objectifs bien précis à respecter par rapport à cette équipe et les garçons l'ont fait. Donc c'est une façon de me montrer qu'à Brest c'était un accident, voilà !" 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu