Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Lyon-OM: un "Olympico" ou un "pathético"?

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu Vaucluse

Rendez-vous toujours très attendu de la Ligue 1, l'acte 1 entre footballeurs marseillais (8èmes) et lyonnais (10èmes) se déroule ce dimanche (dès 21 heures, en intégralité sur France Bleu Provence). Mais peut-on s'attendre à un grand match vu le pauvre niveau de jeu actuel des deux formations?

OM-OL, c'est aussi un duel d’entraîneurs entre le marseillais André Villas-Boas et le lyonnais Rudi Garcia, ancien technicien de l'OM
OM-OL, c'est aussi un duel d’entraîneurs entre le marseillais André Villas-Boas et le lyonnais Rudi Garcia, ancien technicien de l'OM © Maxppp - David Rossi

La chaîne Téléfoot, à la pêche aux abonnés, avait misé gros sur le début de saison alléchant et corsé de l'OM avec affiches à gogo (Saint-Etienne, PSG, Lille, Lyon). Mais on n'a pas mordu à l’hameçon sur le Vieux-Port, avec un OM moribond après un départ tonitruant.

Voici, déjà, le 6ème épisode de la saga de la Ligue 1. Son dénouement sera le toujours très alléchant duel entre l'OM et l'OL (dimanche, dès 21 heures, sur France Bleu Provence).

La crise en cas de défaite?

Mais pas certain que l'on se régale. Et malheur au perdant, entre deux équipes en difficulté.

André Villas-Boas: "Si l’une des équipes réussit, elle sort de la crise et l’autre y reste"

Car la formation qui poursuivra sa série noire va la ruminer pendant les deux semaines de trêve internationale. Ce qui n’est jamais bon. Et cette équipe-là basculerait dans la crise. Ce serait un mauvais signe pour l’OM, juste avant de s’élancer dans son marathon de la Ligue des champions.

Si l’une des équipes réussit, elle sort de la crise et l’autre y reste. André Villas-Boas, entraîneur de l'OM

André Villas-Boas "ne pense pas" que ce rendez-vous soit un premier virage dans la saison des marseillais. "Car on a tout le championnat pour jouer" poursuit le technicien de l'OM. Oui, ce sont deux équipes qui vivent un mauvais moment sur le plan des résultats. Si on fait un nul, les deux reste nulles. Si l’une réussit, elle sort de la crise et l’autre y reste. C’est un match difficile, mais que l’on aborde avec l’intention de le gagner." Et, pourquoi pas, avec la première apparition de la dernière recrue olympienne, la pépite brésilienne Luis Henriqué. Sachant que le défenseur Jordan Amavi revient de suspension

Première de la pépite brésilienne de l'OM Luis Henriqué?

Clairement, en ce moment, vu la qualité de jeu des deux Olympiques, c’est-à-dire proche du néant, on s’attend plus à un pathético, qu’à un Olympico.

1 000 spectateurs à Lyon, installés en loge

Mais ce duel entre marseillais et lyonnais n’est jamais un match comme un autre. Des présidents* qui ne s’apprécient pas, un ancien entraîneur marseillais sur le banc de Lyon, Rudi Garcia et des joueurs de talent de chaque côté. Il est donc aussi possible que le spectacle soit au rendez-vous. Même dans un stade vide avec seulement 1 000 spectateurs, installés en loge.

Retrouver de l’allant et du jeu : ce serait une première victoire pour l’OM qui tarde à mettre en route cette saison mais qui, on le sait, est plus à l’aise quand il se présente à l’extérieur.

Equipe probable de l'OM:

Mandanda (cap) - Sakaï, Caleta-Car, Alvaro Gonzalez, Amavi - Rongier, Kamara, Sanson - Thauvin, Benedetto - Payet.

*Jacques-Henri Eyraud à Marseille et Jean-Michel Aulas à Lyon

Choix de la station

À venir dansDanssecondess