Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Malgré la polémique, Jean-Marc Ettori assume d'avoir interdit de stade deux journalistes de la Nouvelle République

samedi 30 juillet 2016 à 19:32 Par Boris Compain, France Bleu Touraine

La Ligue de Football Professionnel saisit sa commission de discipline. Le maire de Tours estime que l'image de la ville est écornée. Jean-Marc Ettori, lui, n'a "ni remord ni regret"

Le stade de la vallée du Cher
Le stade de la vallée du Cher © Radio France - Jérome Collin

Indre-et-Loire

C'est une polémique qui n'aidera sans doute pas les joueurs et le nouvel entraineur du Tours Football Club à débuter sereinement la nouvelle saison de ligue 2.

Le président du TFC a interdit l'entrée à 2 journalistes de la Nouvelle République, vendredi soir, pour le match contre Ajaccio. Jean-Marc Ettori s'est persuadé que Jean-Eric Zabrodsky et Fred Launay visent rien de moins que la destruction du TFC. Il n'a jamais digéré plusieurs articles publiés la saison dernière, des articles critiques à propos de la gestion ou des finances du club. Des caricatures sur un compte tweeter semblent aussi l'avoir choqué.

En bloquant l'entrée de ces 2 journalistes qui suivent le club avec passion depuis des années, voire des décennies, Jean-Marc Ettori semble toutefois avoir fait l'unanimité contre lui, si on excepte quelques commentaires de soutien sur les réseaux sociaux.

L'Union des Journalistes de Sports en France étudie de possibles suites judiciaires

L'Union des Journalistes de Sport en France dénonce "une attitude d'un autre age" et étudie de possibles suites judiciaires. La ligue de football professionnel révèle quand à elle que sa commission de discipline se saisira du dossier jeudi prochain.

Le maire de Tours, Serge Babary, estime pour sa part que cette affaire écorne l'image de la ville. Depuis son lieux de vacances, il a répondu à France Bleu Touraine pour déplorer l'attitude du président du TFC, un club qui joue dans un stade dont la ville de Tours est propriétaire.

"L'image de la ville, du club, est un peu écornée" selon Serge Babary

Jean-Marc Ettori ne regrette rien et se dit prêt à s'expliquer devant la LFP

La polémique n'atteint pas le président du Tours Football Club. Plutôt que les droits de réponses, ou les procès, toujours possibles en cas de litige avec un journaliste, le président du TFC a préféré faire un coup d'éclat.  Joint samedi après-midi par France Bleu Touraine, il se dit prêt à s'expliquer devant la ligue professionnelle.

"Bien sur que je sais qu'il risque d'y avoir une sanction, mais j'aurai fait avancer le Schmilblick" Jean-Marc Ettori

Et Jean-Marc Ettori le répète : ces deux journalistes de la NR seront encore interdits de stade lors des prochains matchs du TFC.

"Une situation conflictuelle que l'on vit depuis de longs mois" Fred Launay, journaliste à la NR