Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Marc Berdoll et ses souvenirs de la dernière victoire de l'OM à Bordeaux il y a 40 ans

vendredi 17 novembre 2017 à 17:06 Par Tony Selliez, France Bleu Provence et France Bleu Vaucluse

Ce dimanche, l'Olympique part défier Bordeaux, où les joueurs marseillais ne sont plus imposés depuis... 1977.

L'OM en 1977/78
L'OM en 1977/78 -

Marseille, France

Samedi 1er octobre 1977, au Parc Lescure à Bordeaux : l'Olympique de Marseille s'impose 2 buts à 1. Tous les supporters des deux clubs connaissent l'histoire par coeur. C'est la toute dernière fois que Marseille a réussi à gagner à Bordeaux en championnat. Une série historique.

Le tibia de Daniel Jeandupeux

L'un des principaux acteurs de ce match est marseillais : Marc Berdoll, qui a aussi longtemps défendu les couleurs du SCO d'Angers, où il a débuté sa carrière. C'est sa première saison à l'OM, après avoir été transféré de Sarrebrück (Allemagne).

Ce soir-là, Alain Giresse alors bordelais ouvre le score sur pénalty (43e mn). Et Marc Berdoll égalise au retour des vestiaires, d'une tête qui trompe Philippe Bergeroo.

Les souvenirs de Bordeaux / OM 1977 avec Marc Berdoll.

Mais 10 minutes après l'égalisation, Daniel Jeandupeux est fauché en plein vol. L'ailier bordelais s'effondre. Tibia fracturé... après un choc avec M. Berdoll. Un journaliste de Sud-Ouest écrit même à l'époque avoir entendu "Un bruit sinistre, rappelant celui d’une branche de bois sec que l’on casse"

"Tout le monde m'a dit avoir entendu un craquement. Je n'ai rien entendu. Pour moi, je ne fais pas faute ; ça a été la catastrophe, tout le monde m'insultait. Heureusement, Michel Hidalgo (alors sélectionneur de l'Equipe de France) était dans les tribunes. A la fin du match il vient dans les vestiaires, et me réconforte, me dit : tu n'y es pour rien". Marc Berdoll

Victor Zvunka inscrit le but de la victoire pour Marseille et Marc Berdoll sort du terrain quelques minutes plus tard.

Rupture d'anevrisme

Marc Berdoll vit désormais en Moselle. Et c'est un miraculé. Victime d'une rupture d'anévrisme il y a quelques semaines, il est toujours hospitalisé. Mais il espère retourner très bientôt chez lui. Il suit d'ailleurs toujours tous les matchs de l'Olympique de Marseille, à la radio. Il est resté marqué à vie par ses trois saisons sous les couleurs marseillaises.

"Un soir, ça sonne à la maison. C'était Markovic et Skoblar qui voulaient discuter avec moi, pour que je vienne. L'entretien a duré un quart d'heure. J'ai passé trois ans à Marseille, trois ans.. super "! Marc Berdoll

Son pronostic ce week-end ? Une victoire de l'OM à Bordeaux. Enfin. 40 ans après. Le score ? 2-1, évidemment.. comme à son époque.