Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Marc Keller, président du Racing Club de Strasbourg : "Je suis confiant mais la route est encore très longue"

lundi 30 novembre 2015 à 20:12 Par Lucile Guillotin, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Le président du Racing Club de Strasbourg, Marc Keller, invité du Club des Sports de France Bleu Alsace ce lundi. Il garde les pieds sur terre même si son équipe est deuxième du championnat de France de football de National.

© Maxppp

Strasbourg, France

Le Racing peut prendre la tête du National vendredi 4 décembre en cas de victoire à Luçon lors de son match en retard. Il disposerait de huit points d'avance sur le quatrième du championnat. "On marquerait les esprits" lâche Marc Keller, invité du Club des Sports ce lundi sur France Bleu Alsace. Dès le début de la saison, le club avait affiché son ambition de retrouver le monde professionnel. Mais aujourd'hui, le président ne veut pas tomber dans l'euphorie : "la route vers la Ligue 2 est encore longue".

Marc Keller souhaite garder tout son effectif à la trêve hivernale : "S'il n'y a pas de départ, il n'y aura pas d'arrivée. On ne veut pas modifier non plus un groupe où il y a déjà une grosse concurrence".

Un budget doublé en cas de montée en Ligue 2

Le club strasbourgeois a obtenu le feu vert de la DNCG après avoir présenté son budget à mi-saison. Son président travaille déjà en prévision d'une montée. En Ligue 2,  le budget avoisinerait les 12 millions d'euros la saison prochaine, soit le double de cette année. Le club obtiendrait environ 4 millions d'euros de droits télé.

Marc Keller s'attend aussi à "des changements" avec la création de la grande région. Alors que le club reçoit cette année 550.000 euros de la part de la région Alsace, il pense "qu'il y aura, avec cette réforme, un système mis en place selon la division dans laquelle évolue le club, qui sera équivalente pour l'ensemble des villes de la grande région". Mais pour autant, il compte conserver le nom "Racing Club de Strasbourg Alsace" qui avait été créé  il y a trois ans. "Je pense que le nom RCSA est rentré dans la tête  de tout le monde" conclut-il.

Réécouter en intégralité l'émission du Club des Sports

Club des Sports du 30 novembre 2015