Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Match à 13h, play-offs, carton blanc, maillot-caméra : les idées de la LFP pour moderniser le foot français

-
Par , France Bleu

La Ligue de Football Professionnel (LFP) a annoncé ce mardi des propositions pour réformer le foot français. Parmi elles : des affiches à 13h, des play-offs en Ligue 2, un carton blanc pour une exclusion temporaire et les maillots équipés d'une caméra pour être au cœur du match.

La présidente de la LFP Nathalie Boy de la Tour et le directeur général exécutif  Didier Quillot
La présidente de la LFP Nathalie Boy de la Tour et le directeur général exécutif Didier Quillot © AFP - FRANCK FIFE

Comment générer de nouveaux revenus dans le football français ? A l’occasion de la présentation de son plan stratégique pour le cycle 2017-2022, la LFP a proposé toute une série de mesures visant à faire décoller le foot tricolore et lui faire intégrer le top 4 européen d'ici 2022, aux niveaux économique et sportif.

L'idée est de passer de 2,2 milliards d'euros de revenus, transferts compris, en 2016-2017 à 2,7 milliards d'euros en 2021-2022 (hors augmentation des droits TV domestiques). Pour ce faire, la Ligue a identifié cinq priorités stratégiques déclinées en une vingtaine d'initiatives comme l'ont expliqué la présidente de la LFP, Nathalie Boy de la Tour, et le Directeur Général Exécutif de la LFP, Didier Quillot.

A LIRE AUSSI ► La présentation complète du plan stratégique de la LFP (PDF)

Des affiches de Ligue 1 à 13h

Pour valoriser le championnat à l'étranger, certains matchs et notamment des affiches pourraient ainsi se jouer l'après-midi. Comme en Premier League, en Serie A ou encore en Liga, les rencontres pourraient débuter à 13h le week-end en plus des matches déjà programmés à 15h et 17h le dimanche.

Des play-offs en Ligue 2

La LFP envisage également de créer des pré-barrages d'accession à la Ligue 1. "On a le projet de créer des play-offs en L2 entre 3e et 6e place, de façon à ce que sur les dernières journées de championnat, toutes les équipes jusqu'à la 12e place aient un truc à gagner, pour que la place de barragiste soit attribuée à l'issue de play-offs", a déclaré Didier Quillot. A l'issue de l'actuelle saison, les barrages de promotion-relégation sont réintroduits : fin mai, le 18e de L1 affrontera le 3e de L2, et le 18e de L2 rencontrera le 3e de National.

Carton blanc et carton vert

De nouveaux cartons pourraient être testée lors des rencontres de Ligue 2 et de Coupe de la Ligue. La LFP pense à mettre en place un carton blanc synonyme d'exclusion temporaire (l'équivalent du carton jaune au rugby qui envoie le joueur sur la touche pendant 10 minutes) et également un carton vert synonyme de fair-play (qui récompense une attitude exemplaire sur une action).

Maillots-caméra

D'autres pistes sont étudiées pour rendre les matches plus attractifs : la possible instauration de maillots-caméra ou encore la popularisation de la réalité virtuelle. Ce maillot nouvelle génération existe déjà. Il intègre une mini-caméra qui permet de filmer en direct et de plonger le téléspectateur en plein cœur de l’action sportive.

Une draft à la chinoise

La LFP aimerait aussi "encourager le recrutement de joueurs stars locales selon la stratégie de développement international", avec comme exemple la draft en Chine.

Protéger la formation française

Un assouplissement de la limite de joueurs étrangers et extracommunataires est aussi à l’étude dans le but de "Protéger et valoriser la formation française pour optimiser les revenus des transferts et ainsi réinvestir dans le produit et dans les ressources des clubs". Comment ?

  • allonger la durée maximale autorisée du premier contrat professionnel de 3, 4, 5 ans ;
  • libérer les prêts entre clubs ;
  • assouplir la limite de joueurs étrangers et extracommunautaires (4 en Ligue 1, 2 en Ligue 2) ;
  • appliquer à tous les clubs de L1 et L2 les règles UEFA sur le nombre minimal de joueurs formés au club et en France dans l’effectif (4 joueurs formés au club + 4 joueurs formés en France).

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess