Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 2 : match perdu sur tapis vert pour les Chamois Niortais face à Valenciennes !

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu Nord

Il n'y aura pas de report du match Niort-Valenciennes. La commission des compétitions de la Ligue de football professionnel a décidé de donner match gagné aux Nordistes (3-0), sanctionnant les Chamois pour ne pas avoir fourni l'attestation de suivi médical des joueurs. Le club va faire appel.

Le communiqué.
Le communiqué. - LFP

La commission des compétitions de la LFP se réunissait ce mercredi à Paris pour statuer sur le sort de la rencontre Niort-Valenciennes, match comptant pour la 17ème journée de Ligue 2, et déprogrammé par la Ligue après la décision de ne pas disputer le match côté niortais en raison de trois cas de Covid et d'une dizaine de suspicions au sein du groupe dans les heures qui ont précédé le coup d'envoi.

Les Chamois Niortais vont faire appel

La commission a tranché et a donné tort aux Chamois. Le match est perdu sur tapis vert et ne sera pas rejoué. Selon nos informations, la Ligue aurait reproché au club poitevin de ne pas avoir respecté le règlement en ne fournissant pas l'attestation de suivi médical des joueurs à son délégué à cinq heures du coup d'envoi de la rencontre. Un document nécessaire à la qualification des joueurs mais que le médecin du club a refusé de signer face à la dégradation rapide de la situation sanitaire du groupe sportif.

Un extrait du formulaire que doivent remplir les joueurs.
Un extrait du formulaire que doivent remplir les joueurs. - Capture d'écran

Les dirigeants niortais expliquent depuis le départ qu'ils n'ont pas fourni ce document car ils redoutaient un cluster au sein de l'équipe et qu'il n'était, dès lors, plus question de disputer la rencontre.

La suite (sanitaire) leur donnera raison puisqu'en plus des trois premiers cas avérés (Paro, Moutachy et Louiserre), quatre autres cas sont survenus, confirmés la semaine suivante (Braat, Ibnou Ba, Sébastien Desabre et son adjoint Sébastien Migné).

Sept cas positifs au total dans l'effectif

Cette position de bon sens qui visait à protéger les 22 acteurs sur la pelouse ainsi que les officiels et les personnes présentes au stade, n'a pas été entendue par la commission de la LFP. Pour l'instance, le protocole "d'organisation des matches Covid-19" n'a pas été respecté*.

Le club va faire appel devant cette même commission des compétitions dans un premier temps. Si la sanction est confirmée, il pourra alors saisir le CNOSF, le comité olympique et sportif, afin de contester cette décision.

Une première sans précédent qui fait débat

La ligue n'a-t-elle pas fait un excès de zèle en condamnant Niort pour défaut de procédure sans s'attacher à considérer l'attitude responsable des Chamois qui ont agi de manière préventive en refusant de jouer ? Ne faut-il pas parfois s'écarter des règlements quand la santé est en jeu ?

Face à cette problématique, il y aura des pour et des contre. Mais la question mérite d'être posée. D'autant qu'elle en appelle une autre : la sanction à l'égard de Niort ne va-t-elle pas créer un précédent ? Cette décision n'influera-t-elle pas à l'avenir les équipes sur l'approche de ce protocole et la peur d'une sanction ? Ou pour le dire plus clairement : dans certains clubs, la tentation de dissimuler des symptômes pour éviter le risque de perdre sur tapis vert ne sera-t-elle pas plus grande ?

*Selon le protocole sanitaire de la Ligue, les clubs doivent fournir avant chaque rencontre une attestation certifiant que chaque membre de leur délégation retenu pour le match a été testé négatif au coronavirus deux à trois jours avant le match et ne présente pas de symptômes de la maladie.

Sans ce document, la Ligue peut décider un report du match ou une défaite sur tapis vert pour le club contrevenant. Si un club dispose de moins de 20 joueurs dont un gardien sur une liste de 30 communiquée à la Ligue, le match est reporté selon le même protocole.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess