Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Matchs amicaux : aucun vainqueur entre Sochaux et Dijon (0-0)

Le DFCO (Dijon Football Côte d'Or) et Sochaux se sont neutralisés (0-0), ce samedi, au terme d'un match de préparation. La rencontre était organisée au stade Léo-Lagrange, à Besançon, où certains fans des deux équipes assistaient à leur premier match depuis l'arrêt du championnat de France.

Sochaliens et Dijonnais se sont quittés sur un match nul (0-0), ce samedi.
Sochaliens et Dijonnais se sont quittés sur un match nul (0-0), ce samedi. © Radio France - Cédric Hermel

Pas de vainqueur entre Dijon et Sochaux, ce samedi. Les deux équipes ont fait match nul (0-0) dans une rencontre de préparation organisée au stade Leo-Lagrange, à Besançon. Un match où aucune des deux équipes n'a pris l'ascendant sur l'autre, sauf peut-être dans les tribunes où une trentaine d'Ultras sochaliens ont tenté de mettre l'ambiance. 

Ca fait du bien de revenir au stade. Charles, supporter sochalien

Le premier quart d'heure est néanmoins à l'avantage de Sochaliens aggressifs, avec un centre dangereux de Ndour pour Kitala mais la tête de l'attaquant fuit le cadre. Première alerte  pour la défense dijonnaise. Le reste de la première période est une suite d'escarmouches entre franc-comtois et bourguignons. 

Un match auquel assiste Charles. Placé tout en haut des tribunes du stade Léo-Lagrange, le supporter des Lionceaux savoure de revoir un match de foot en vrai. "Ca fait beaucoup de bien de revoir un match au stade. [...] Ca m'angoissait de rester à la maison, ce n'est pas une sensation que j'aime en tant que supporter", souffle-t-il. 

Un autre supporter, dijonnais celui-là, est aussi heureux de retrouver l'ambiance d'un stade. "C'est mon premier match de football en vrai depuis la reprise", sourit Nathan. "Ce qu'on a pu voir à la télévision, les matchs à huis-clos par exemple, ce n'est pas la même ambiance.

Quatre mois sans foot

Ce retour au stade peut être aussi grisant que l'arrêt du foot a été dur pour certains supporters. Notamment le père de Mehdi Jeannin, le gardien sochalien, présent dans les tribunes du stade Léo-Lagrange, ce samedi après-midi. L'éducateur du Racing Besançon raconte que "le jeudi , j'avais les gardiens des 12-13 ans. Le lundi, j'avais les 10-11 ans et je leur ai dit à lundi prochain. Et j'ai jamais revu les gamins, donc ça fait mal quand même". 

Le père de Mehdi Jeannin continue d'observer le match avec attention. Son fils voit, en cette fin de deuxième mi-temps, les attaques dijonnaises se faire plus pressantes. Illutration à la 80è minute avec cette frappe de Enzo Loiodice qui frôle le poteau de la cage sochalienne. C'est la dernière grosse occasion du match. 

Sochaliens et Dijonnais ont maintenant 3 semaines avant la reprise de leurs championnats respectifs : la Ligue 2 et la Ligue 1. Prochain adversaire pour les Lionceaux : le Paris-Saint-Germain, mercredi prochain au Parc-des-Princes. Quant aux Dijonnais, ils devaient affronter Strasbourg, mercredi, mais le match a été annulé après la détection de 5 cas de Covid 19 au sein de l'effectif du Racing.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess