Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Mondial 2018 de football

Mondial 2018 : "Mbappé est un danseur" pour le chorégraphe grenoblois Jean-Claude Gallotta

mercredi 11 juillet 2018 à 19:29 Par Véronique Pueyo, France Bleu Isère

Dimanche, le chorégraphe grenoblois Jean-Claude Gallotta sera à Paris, sur les Champs-Élysées, pour vivre la finale de la Coupe du monde de foot et il croit à la victoire des Bleus, comme en 98 !

Jean-Claude Gallotta, dans son bureau de la MC2, croit à la victoire de France !
Jean-Claude Gallotta, dans son bureau de la MC2, croit à la victoire de France ! © Radio France - Véronique Pueyo

Grenoble, France

Jean-Claude Gallotta nous reçoit dans son bureau de la MC2, la maison de la Culture de Grenoble. Il est presqu'en vacances et a accepté de nous rencontrer pour parler... de ballon rond, bien sûr !

"En 98, j'ai dansé la danse du galop, devant ma télé !" — Jean-Claude Gallotta

En 1998, il était en vacances, en famille, dans le Trièves, à Corps : "Normal, pour un chorégraphe !" lâche-t-il avec humour." Quand la France a gagné, j'étais fou de joie. J'ai dansé devant ma télé, la danse du galop ! Pour l'enfant d'immigré que je suis, cette France "black blanc beur" était pleine de cette énergie que donnent les différences. Cette victoire, çà allait au-delà du sport, c'était presque politique. Mais cela n'a pas duré très longtemps. Aujourd'hui, avec l'engouement autour des Bleus de 2018, en finale, ça revient un peu !"

Montrer comment le sport peut influencer la danse contemporaine, et réciproquement

Après la victoire de 98, Jean-Claude Gallotta s'est inspiré parfois du foot pour ses chorégraphies, comme pour son spectacle, Mamame Sport : " J'ai habillé les danseurs dans des sports différents, comme le foot. C'était pour montrer comment le sport peut influencer la danse contemporaine et inversement. C'était ludique. Moi, à mes danseurs, je donne des conseils de sportifs, car ils sont entre sport et théâtre."

A défaut d'un drapeau bleu-blanc-rouge, Jean-Claude Gallotta a saisi un essuie-main ! - Radio France
A défaut d'un drapeau bleu-blanc-rouge, Jean-Claude Gallotta a saisi un essuie-main ! © Radio France - Véronique Pueyo

Chez lui, dans son salon, devant son grand écran de télé, Gallotta observe de près la gestuelle des footballeurs : "Je fais des passes, des dribbles, ça fait des petits tourbillons comme ça, avec les jambes, c'est très plaisant !"

"Pour moi, Mbappé a quelque chose d'un danseur !" — Jean-Claude Gallotta

A la question, quel est, en 2018, votre joueur préféré, il répond, sans hésiter : "Mbappé ! Pour moi, il a quelque chose d'un danseur ! Il court très vite, il est mobile... J'aime comment il regarde, son coté ironique, drôle joueur! C'est un artiste !

Dimanche, Jean-Claude Gallotta ne sera pas à Corps, comme en 98, mais bien à Paris, sur les Champs-Élysées, pour vibrer avec la foule et capter toute cette belle énergie !