Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Menaces, insultes : pas de déplacement à Bastia pour les supporters de Noisy-le-Grand en coupe de France

-
Par , France Bleu Paris

Les supporters du Noisy-le-Grand FC sont invités à rester à domicile pour le match des 16èmes de finales de la coupe de France de football, jeudi, à Bastia pour des raisons de "sécurité". Le club a constaté des échanges d'insultes et de menaces sur les réseaux sociaux.

La victoire de Noisy-le-Grand contre le Gazelec Ajaccio, dimanche 6 janvier, à Bonneuil-sur-Marne
La victoire de Noisy-le-Grand contre le Gazelec Ajaccio, dimanche 6 janvier, à Bonneuil-sur-Marne © Maxppp - Dave Winter (PHOTOPQR/LE PARISIEN)

Noisy-le-Grand, France

Les supporters de Noisy-le-Grand sont invités à rester à domicile ce jeudi, pour le 16ème de finale historique de coupe de France de football de leur club à Bastia, en Corse. La direction du Noisy-le-Grand FC (Seine-Saint-Denis) leur demande de regarder le match dans un gymnase mis à disposition par la ville, sur écran géant (gymnase du Clos de l'Arche, ouverture des portes à 17h, coup d'envoi 18h). Une décision liée à un contexte tendu sur les réseaux sociaux.

Dimanche 6 janvier, Noisy, qui évolue en 6ème division, a battu le Gazelec Ajaccio; un club de Ligue 2, 2 buts à 1, à domicile, en 32ème de finale. Après cette victoire, des échanges de messages haineux se multiplient sur les réseaux sociaux entre supporters. "Il y a eu des menaces de mort sur Facebook, en privé" raconte Yasin Meral, trésorier du club. "On reçoit des insultes racistes, c'est décevant : un match de foot, c'est quelque chose qui devrait rassembler les gens" ajoute-t-il. 

Des joueurs pas perturbés par la situation

Le club a appelé au calme dans un communiqué. "Nous invitons les supporters des deux camps à ne pas céder aux provocations" écrit la direction du club dans un communiqué. Jeudi soir, elle a également pris la décision de retransmettre le match à domicile et de ne pas organiser de déplacement, afin d'éviter tout débordement.

Pour les joueurs, cela ne perturbe pas la préparation de la rencontre. "On sait ce qu'on a à faire, que les supporters soient là ou pas, ils sont dans notre coeur" assure Moussa Sidibé, leur entraîneur, qui part chercher "la qualification", en Corse. Pour cet ancien joueur professionnel, qui a notamment évolue à Ajaccio, il vaut mieux ne pas donner trop d'importance à ces échanges sur Internet. "Cela ne vient pas de la direction ajaccienne ou bastiaise, cela vient de supporters et ils sont libres de faire ce qu'ils veulent" estiment l'entraîneur.

Choix de la station

France Bleu