Football

Metz Handball à 60 minutes d'une nouvelle coupe de France

Par Cédric Lang-Roth , France Bleu Lorraine Nord vendredi 24 avril 2015 à 18:00

Metz handball Ana Gros
Metz handball Ana Gros © Maxppp

Les handballeuses messines affrontent Nîmes ce samedi en finale de la coupe de France. L'occasion peut-être de décrocher leur premier titre de la saison, la 7è coupe nationale de leur histoire.

Les Dragonnes sont à 60 minutes du premier titre de cette saison 2014-2015. Les Messines affrontent Nîmes, ce samedi soir, à Paris-Coubertin, en finale de la coupe de France. Une compétition qu'elles connaissent bien puisqu'elles l'ont déjà remporté à 6 reprises. Cette finale, c'est la 13è de l'histoire du club mosellan.

Un adversaire de taille

Mais il ne faut pas sous-estimer l'adversaire : les Lionnes nîmoises sont les seules joueuses du championnat contre lesquelles Metz ne s'est pas imposé cette saison . Deux défaites en championnat : 24-18 à l'aller et 32-31 au retour. Ça fait naître une envie de revanche chez les Dragonnes. Grace Zaadi, la pivot, le reconnaît : "Une finale, ça ne se joue pas, ça se gagne. Metz a la culture de la gagne, ça ne se fait pas de perdre 3 fois contre Nîmes. "

Handball Metz Nimes SON Zaadi

D'autant que les Gardoises ont de sérieux arguments à faire valoir : leur base arrière est très puissante, notamment en défense. On y trouve les internationales tricolores et anciennes Messines Camille Ayglon et Allison Pineau. Au poste de demi-centre, c'est la championne du Danemark en titre Mouna Chebbah qui officie. L'an dernier, avec son club de Viborg, elle a été élue meilleure joueuse du championnat danois. Sans oublier les autres internationales : Julie Goiorani, la pivot, ou encore Blandine Dancette, l'ailière droite.

"On a très peu parlé de finale" — Jérémy Roussel

Un effectif pléthorique qui fait dire à Jérémy Roussel, l'entraîneur messin, que "Nîmes est un des plus beaux effectifs de la saison. Quand elles jouent contre nous, elles aiment bien se placer dans la peau de l'outsider qui joue contre le gros, mais c'est surtout normal qu'elle soient à ce niveau-là compte-tenu de leur effectif et de leur état d'esprit depuis le début de saison. "

Handball Metz Nimes SON Roussel

Mais de son côté, Metz aussi a des arguments. Les Dragonnes n'ont plus que deux compétitions à jouer : la coupe et le championnat. L'effectif est au grand complet, sans aucune blessée , et sort tout juste de 3 semaines de coupure. "J'en ai bien profité , explique Paule Baudouin, l'ailière internationale, pour aller voir ma famille, c'était top. "

Un match à vivre sur France Bleu

Et en fait, on l'impression que c'est surtout dans la tête que va se jouer cette finale. N'en déplaise à Jérémy Roussel : sur le papier, les Messines sont au-dessus des Nîmoises . Encore faut-il qu'elles gardent la tête froide. L'entraîneur a d'ailleurs tout fait pour cela : "on a très peu parlé de finale et de coupe. On essaie vraiment de se concentrer sur la qualité de notre jeu pour que l'enjeu ne pèse pas trop. "

Metz-Nimes, finale de la coupe de France, coup d'envoi à 19h à Paris-Coubertin. Un match à vivre en direct et en intégralité sur France Bleu Lorraine ou sur notre site internet.