Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Michel, l'entraîneur de l'OM, n'a "pas peur"

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu Vaucluse
Marseille, France

Son équipe n'a plus gagné depuis bientôt deux mois en championnat de Ligue 1. L'Olympique de Marseille reste surtout sur une déculottée à domicile face à Rennes. Et Michel est de plus en plus contesté. Pourtant, en façade, l'entraîneur espagnol garde le cap.

Michel l'entraîneur de l'OM, avant Bastia / Marseille
Michel l'entraîneur de l'OM, avant Bastia / Marseille © Radio France - Tony Selliez

Michel était très attendu ce vendredi en conférence de presse. L'entraîneur de l'OM ne s'est plus exprimé depuis bientôt deux semaines, et une défaite cinglante au Vélodrome face au Stade Rennais (5-2). Le public marseillais est en colère et le technicien espagnol est loin d'avoir une cote de sympathie au plus haut (bien au contraire), avant d'aller affronter Bastia ce dimanche.

"La pression, j'aime ça. Que ce soit comme joueur ou comme entraîner. Au fil de ma carrière, j'ai appris à jouer sans peur." (Michel, entraîneur de l'OM)

Pour l'instant, Michel reste droit dans ses bottes. Clairement, le coach des Olympiens n'envisage pas du tout de démissionner. Il sait très bien, de toute façon, qu'il coûterait très cher en licenciement, surtout pour un club qui compte ses sous plus que jamais.

En clair, même malgré ses mauvais résultats, Michel est d'une certaine façon en position de force. Et l'Espagnol essaie en tout cas de faire... comme si de rien n'était.

"Je n'ai jamais démissionné. Je sais ce que ça veut dire d'être proche de ses joueurs. Je ne peux pas leur demander beaucoup et à la fin les abandonner. Ce serait de la lâcheté."

Depuis plusieurs jours pourtant, il se murmure que Michel est maintenant sur un siège éjectable. L'OM est seulement 12e du championnat, à 11 points du podium.

Michel "je nai pas peur"

Bastia / OM a lieu ce dimanche à 17h. Ce sera d'ailleurs sans les supporters marseillais. Ils sont interdits de déplacement en Corse, sur arrêté du ministère de l'Intérieur

Choix de la station

À venir dansDanssecondess