Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Mickaël Landreau quitte son poste d’entraîneur au FC Lorient

Après deux ans passés à la tête de l'équipe des Merlus, Mickaël Landreau a annoncé ce matin son départ du club de football morbihannais. Une décision prise en commun avec le club.

Mickaël Landreau n'est plus l'entraîneur du FC Lorient
Mickaël Landreau n'est plus l'entraîneur du FC Lorient © Radio France - Thomas Lavaud

Lorient, France

L'heure est décidément aux départs dans les clubs de football bretons. Après celui de Jean-Marc Furlan du Stade Brestois, c'est au tour de Mickaël Landreau d'annoncer le sien en cette fin de saison.

Arrivé en grandes pompes au lendemain de la relégation en Ligue 2, le désormais ex-entraîneur a passé deux ans à la tête des Merlus avec un bilan très moyen.

Pas de montée en ligue 1, ni de playoffs

N'avoir pas pu qualifier l'équipe pour les playoffs, comme en 2018, a été l'échec de trop. En position de se qualifier pendant 29 journées sur 38, les Merlus sont restés à quai à la 6e place, devancés par Lens, à la différence de but, malgré une ultime victoire (3-2) au Havre.

Cet échec est bien plus imputable à Mickaël Landreau que celui de la saison précédente. L'entraîneur avait obtenu un resserrement de l'effectif, avait adopté un style plus direct supposément plus adapté à la Ligue 2. Mais jamais Lorient n'a réussi à trouver la formule magique, son identité, contrairement à Metz et Brest qui ont, eux, réalisé ce dont le FCL rêvait à voix haute en début de saison : monter directement en Ligue 1.

Offensivement, Lorient a souvent donné l'impression de ronronner malgré des individualités parmi les meilleures du championnat. Défensivement, le FCL a été plombé par les erreurs répétées de ses gardiens, Petkovic ou Meslier, et par une succession de blessures assez incroyable.

Le rendu était loin de celui espéré par la nomination d'un entraîneur, formé à l'école nantaise, et désireux de s'inscrire dans la lignée de la tradition lorientaise. Loin aussi de ce qu'on pouvait attendre d'un club aux moyens matériels et financiers bien au-dessus de la moyenne.

Son remplaçant sera annoncé "dans les semaines à venir"

Dans un bref communiqué, le club remercie Mickaël Landreau pour ses deux ans passés au club, "pour son professionnalisme, son engagement et son sérieux". Il s'agit d'une rupture "à l'amiable" entre les deux parties ajoute le club. Le nom de son remplaçant pour la saison prochaine sera annoncé dans "les semaines à venir".

Les dirigeants lorientais s'étaient penché sur le profil du Brestois Jean-Marc Furlan, mais celui-ci a préféré signer à Auxerre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu