Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football
Dossier : La saison 2019-2020 du Racing Club de Strasbourg

Mohamed Simakan, après le succès de Strasbourg face à Toulouse : "On a montré que c'était une erreur à Brest"

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Après sa déroute à Brest, le Racing Club de Strasbourg a parfaitement réagi en dominant logiquement Toulouse, la friable lanterne rouge, 4 à 2 ce samedi à la Meinau. Florilège de réactions.

Sur coup-franc, Dimitri Liénard a offert le but de l'égalisation à Lamine Koné en début de match
Sur coup-franc, Dimitri Liénard a offert le but de l'égalisation à Lamine Koné en début de match © Maxppp - Jean-Marc Loos

Strasbourg, France

Thierry Laurey l'entraîneur strasbourgeois, relevait la bonne réaction d'orgueil de son équipe, qui s'est créé énormément d'occasions de but franches, surtout en première période : "Il y a du bon et du moins bon, mais dans l'ensemble, on a eu la volonté d'effacer cette triste soirée de mardi. On a réussi à le faire avec la manière notamment en première mi-temps, où on avait le match en main. Ça s'est un peu compliqué en deuxième période, mais c'est plutôt positif de marquer quatre buts. Avec le début de championnat qu'on a eu, se retrouver avec 21 points c'est pas si mauvais que cela. On a encore deux matches à négocier avant Noël, il faudra qu'on arrive à prendre des points sur ces deux matchs".

Le score aurait pu être plus large

Du soulagement aussi chez le défenseur central Mohamed Simakan, qui était très abattu après la débâcle de mardi soir en Bretagne. "On a fait le taf, on a voulu montrer aux supporters que c'était une erreur à Brest et qu'on s'en excusait, se réjouit le prometteur défenseur des Bleus et Blancs. La réaction collective a été bonne aujourd'hui. Le score aurait pu être encore plus large. C'est bien de marquer quatre buts et on a été une bonne équipe compacte à la fin. Ça a été une bonne leçon à Brest, tout le monde s'est remis en question et ça a donné ce résultat final".

Kombouaré fait grise mine

La situation devient très compliqué à Toulouse, qui enchaîne une septième défaite consécutive en Ligue 1. L'entraîneur Antoine Kombouaré est apparu abattu : "C'est inacceptable de voir comment on défend ce soir. On est très friables défensivement, il y a beaucoup de lacunes dans le repli défensif, on ne reforme pas le bloc assez vite et on ne gagne pas les duels. C'est navrant et ça rend les choses compliquées. Au-delà de la colère, il y a un sentiment de honte. Je suis forcément mécontent de mon boulot aussi, parce que je n'arrive pas à trouver les solutions. On a deux matches de championnat avant la trêve pour essayer de crever l'abcès et d'arrêter l'hémorragie. Aujourd'hui, je n'arrive pas à faire en sorte que mes joueurs aient un moral plus costaud, mais on ne lâche jamais. La 18ème place est à trois points. Je m'en fous de ma situation. A mon âge, je ne pense plus à ça, je suis un homme heureux, je suis content de bosser, j'adore travailler pour trouver des solutions. On est dans de sales draps, à nous de trouver des solutions."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu