Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Mon Petit Gazon, le jeu sur le football qui passionne 25.000 Héraultais

dimanche 19 novembre 2017 à 22:25 - Mis à jour le lundi 20 novembre 2017 à 10:25 Par Romain Berchet, France Bleu Hérault

Qui n'a jamais rêvé d'entraîner sa propre équipe de foot avec les joueurs les plus compétitifs ? C'est le principe de "Mon Petit Gazon". Crée il y a six ans, ce jeu revendique près de 400.000 joueurs dont 25.000 Héraultais.

MPG revendique aujourd'hui 25.000 joueurs dans l'Hérault
MPG revendique aujourd'hui 25.000 joueurs dans l'Hérault © Maxppp - Bernd Thissen

Montpellier, France

Benjamin Lecomte dans les cages et Neymar en attaque, le tout dans la même équipe. C'est possible grâce à Mon Petit Gazon. Le jeu sur internet propose à chaque participant de devenir un coach de Ligue 1 pour composer la meilleure équipe possible.

Ensuite, les joueurs s'affrontent entre amis ou collègues dans des ligues privées (de 2 à 10 joueurs). Les scores des matchs dépendent des réelles performances des équipes et des joueurs sur le terrain.

MGP (Mon Petit Gazon) a déjà séduit 25.000 adeptes dans l'Hérault, depuis sa création il y a six ans.

"Ça a bien pris l'année dernière dans l'Hérault car il y avait pas mal de pépites du MHSC que les joueurs MPG s'arrachaient, notamment Boudebouz et Steve Mounié" - Martin, co-fondateur

Témoignages de joueurs

  • Julien alias Merguez FC joue depuis trois ans. Dispose de six ligues.

"Un jeu prenant. Selon les résultats, ça conditionne les discussions machine à café"

  • Théo de Montpellier joue depuis septembre. Dispose de trois ligues.

"Le jeu donne un intérêt à la Ligue 1 à chaque match même un Dijon-Amiens"

  • Victor joue depuis la rentrée.

"J'ai presque hâte de démarrer la semaine pour connaître mes résultats savoir si oui ou non j'ai battu mes adversaires"