Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Mondial 2018 de football

Mondial 2018 : "honte", "torture", "purge"... le match Danemark-France taclé par les supporters et la presse étrangère

mercredi 27 juin 2018 à 15:51 Par Germain Arrigoni, France Bleu

Après le match (vraiment) nul mardi de la France contre le Danemark (0-0) synonyme de première place du groupe C et de 8e de finale face à l'Argentine pour les Bleus, la qualité de la rencontre a été fustigée par ceux qui ont vu la rencontre et la presse internationale.

Antoine Griezmann fauché par un joueur danois
Antoine Griezmann fauché par un joueur danois © AFP - Elmar Kremser / SVEN SIMON / Sven Simon / DPA

C'est le premier 0-0 de ce Mondial 2018 après 37 matches où au moins un but a été inscrit. S'il peut exister de "beaux" matches vierges, ce Danemark-France a été une "purge". 

Le qualificatif est sorti de la bouche même d'Olivier Giroud : "en première mi-temps c'était pas trop mal, mais en deuxième, c'était une purge."

Supporters et (télé)spectateurs fustigent ce match soporifique

Et les internautes-auditeurs-téléspectateurs-supporters qui ont suivi ce match insipide sont d'accord avec l'attaquant des Bleus. 

"Le pire match de la Coupe du monde" pour la presse étrangère

Même son de cloche du côté de la presse internationale qui critique cette prestation. 

En Allemagne, le quotidien Die Zeit a titré son compte-rendu de match : "La honte de Moscou."

Au Brésil, le media O Globo a qualifié cette rencontre de "torture".

Au Portugal, le quotidien Publico a parlé du "pire match de la Coupe du monde" en Russie.

En Angleterre, la rencontre est qualifiée de "misérable" et "dépourvue d'intensité et d'excitation" dans le Times.

"On a besoin de supporters, pas de spectateurs"

Du côté du staff tricolore, on défend le bilan comptable assurant que l'important était la qualification (déjà acquise avant le coup d’envoi) et la première place du groupe C. 

Je ne sais pas à quoi ils s’attendaient, qu’on gagne 5 ou 10-0 ?" — Paul Pogba

Pour Didier Deschamps, "l'objectif a été atteint, oui, c'était le plus important, assurer notre première place. Ce n'était pas un non match, ou peut-être sur la fin, parce que les Danois se contentaient aussi de ce nul qui leur assurait la qualification (...) On n'allait pas non plus prendre de risques inconsidérés à partir du moment où eux voulaient ce résultat-là".

Paul Pogba s'est insurgé contre les fans qui critiquent ce match et les sifflets du stade comme il l'a confié à RMC Sport : "Je ne sais si c’était que les Français… Ils voulaient du spectacle. Nous notre objectif c’était de passer et d’être premier et ça doit être l’objectif de tout le monde".

Et d'ajouter : "Je ne sais pas à quoi ils s’attendaient, qu’on gagne 5 ou 10-0 ? Le plus important c’était la qualif’. Voilà le message que je vais dire : on a besoin de tout le monde. Les supporters sont le 12e homme. Et on a besoin de supporters, pas de spectateurs."

A voir si le message sera bien passé samedi au stade de Kazan face à l'Argentine en 8e de finale. Pour ce match couperet, le plus important sera sans doute de nouveau le résultat et la qualification pour le quart de finale. Le cas échéant, les amoureux des Bleus risquent d'avoir du mal à retenir du "beau jeu" lors de ce Mondial 2018. Voire sous l'ère Didier Deschamps.

Mondial 2018 : faites vos pronostics !

Votez pour votre hymne préféré du Mondial 2018

Notre dossier Mondial 2018

  - Visactu
© Visactu
  - Visactu
© Visactu