Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Mondial 2018 de football

Mondial 2018: l'Argentin Nestor Pitana arbitre de la finale France-Croatie

vendredi 13 juillet 2018 à 13:16 - Mis à jour le samedi 14 juillet 2018 à 18:59 Par Germain Arrigoni, France Bleu

L'Argentin Nestor Pitana, qui avait déjà supervisé le quart de finale des Bleus face à l'Uruguay, a été désigné jeudi arbitre de la finale du Mondial 2018 France-Croatie.

Nestor Pitana a déjà arbitré la France face à l’Uruguay en quart de finale
Nestor Pitana a déjà arbitré la France face à l’Uruguay en quart de finale © AFP - Mike Kireev / NurPhoto

Va-t-il porter chance aux Bleus ? Décrié pour avoir été choisi pour officier lors de France-Uruguay en quart de finale (2-0) alors que les Bleus venaient d'éliminer l'Argentine au tour précédent (4-3), l'Argentin Nestor Pitana, a été désigné arbitre de la finale du Mondial 2018 France-Croatie dimanche.

Ce choix de la FIFA peut surprendre mais rien dans les règlements ne l'interdit.

Ce directeur de jeu avait, entre autres, arbitré le match d'ouverture Russie-Arabie saoudite (5-0), Mexique-Suède (0-3) en poules et le 8e de finale entre la Croatie et le Danemark (1-1, 4-3 t.a.b.).

► La finale de la Coupe du monde 2018 France-Croatie est à vivre en direct et en intégralité sur France Bleu, qui se mobilise derrière l'équipe de France de football avec son émission interactive "France Bleu avec les Bleus"avec notre consultant exceptionnel Patrice Loko.

  - Radio France
© Radio France - Maxence Petitjean