Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Mondial 2018 de football

Mondial 2018 : l’Uruguay un adversaire "4 étoiles" pour les Bleus

jeudi 5 juillet 2018 à 16:58 - Mis à jour le jeudi 5 juillet 2018 à 18:12 Par Philippe Renaud, France Bleu Bourgogne et France Bleu

Si vous regardez le quart de finale de la coupe du monde de football, vous verrez une étoile sur les maillots des Bleus et quatre sur ceux de la Céleste. Pourtant, depuis que la coupe du monde existe en 1930, l'Uruguay n'a remporté que deux tournois. Explications avec un Bourguino-Uruguayen".

Luis Suarez , et les 4 étoiles sur le maillot de la Céleste
Luis Suarez , et les 4 étoiles sur le maillot de la Céleste © Maxppp - Frank Hoermann/SVEN SIMON

Semur-en-Auxois, France

Depuis vingt ans, les Bleus arborent fièrement cette étoile synonyme de victoire en coupe du monde. Ce succès de Zidane et sa bande en 1998 a offert le droit aux futures générations de porter cette étoile sur le maillot bleu. Du côté de l'Uruguay, Cavani, Suarez et leurs coéquipiers ont au-dessus de leur écusson, brodées sur leur maillot, quatre étoiles. Ce qui voudrait dire que la Céleste, la sélection nationale uruguayenne, a remporté quatre coupes du monde. Un coup d’œil rapide sur le palmarès des mondiaux, permet d'infirmer cela. L’Uruguay s'est imposé en coupe du monde en 1930 et 1950 et c'est tout. 

L'Uruguay a remporté la coupe du monde à deux reprises

Mais alors comment expliquer ces quatre étoiles ? La réponse, Paul Chabot, un franco-Uruguayen habitant à Semur-en-Auxois la connaît.  Cet homme de 45 ans, né à Montevideo, et aujourd'hui à la tête d'une agence immobilière en Côte-d'Or, dans l'Auxois, sera  peut être l'un des seuls supporters de l'Uruguay ce vendredi dasn sa commune à l'occasion du quart de finale du mondial. 

2+2=4

Comme sa famille, dont une partie, vit encore en Uruguay, il pense que la Céleste est capable cette année de gagner la coupe du monde et donc une cinquième étoile. Une cinquième étoile donc, car avant la création de la coupe du monde en 1930, l'Uruguay a remporté à deux reprises les Jeux Olympiques, or avant la création de la coupe du monde l’épreuve de foot des JO était considérée comme un championnat du monde. 2+2=4, deux coupes du monde, deux médailles d'or olympiques cela fait donc quatre étoiles. CQFD

Ce vendredi entre deux rendez-vous, Paul passera régulièrement au bar, à côté de son agence pour voir l'évolution du score entre la France et l'Uruguay , le maillot de la Céleste sur le dos et ces quatre étoiles juste au-dessus du cœur.