Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Mondial 2018 de football

Mondial 2018 : les Bleus "comme dans un rêve" après la qualification en finale, retrouvez les réactions des joueurs

mercredi 11 juillet 2018 à 0:09 - Mis à jour le mercredi 11 juillet 2018 à 1:11 Par Viviane Le Guen, France Bleu

Emmenée par Didier Deschamps, l'équipe de France a décroché, mardi, une place en finale du Mondial face aux redoutables belges. Un "rêve de gosse" qui se réalise pour plusieurs de nos Bleus.

La France s'est qualifiée pour la finale du Mondial 2018 en battant la Belgique (1-0) ce mardi 10 juillet à St-Pétersbourg en Russie.
La France s'est qualifiée pour la finale du Mondial 2018 en battant la Belgique (1-0) ce mardi 10 juillet à St-Pétersbourg en Russie. © Maxppp - ANATOLY MALTSEV

La France s'est qualifiée pour la finale de la Coupe du monde, mardi 10 juillet, en battant la Belgique 1-0 à Saint-Pétersbourg (Russie). Les Bleus affronteront dimanche le vainqueur du match Croatie-Angleterre, qui se jouera ce mercredi à 20h à Moscou.

S'ils restent concentrés sur la dernière marche, les Français n'ont pas boudé leur plaisir à l'issue de la rencontre.

"C'est exceptionnel, c'est un rêve de gosses"

"C'est inimaginable. Comme je l'ai dit, c'est le rêve de toute une vie, d'une future vie, de tout. Je n'ai pas les mots, c'est extraordinaire. Même dans mes plus grands rêves, et je suis un grand rêveur, je n'aurais jamais imaginé cela. Tout le monde est là, fiers de nous" a notamment réagi Kylian Mbappé sur TF1.  "Maintenant, il reste quand même une étape mais on est quand même fiers de ce qu'on a fait. (Dans les vestiaires après le match) (Didier Deschamps) était content. On s'est tous embrassés, le président (de la FFF, Noël) Le Graët qui est arrivé, le président (de la République, Emmanuel) Macron aussi. Tout le monde est avec nous, on est tous ensemble. Tous les Français sont là, l'Arc de triomphe... il y a tout, il y a tout!" 

Même joie et même émotion pour un autre pilier de l'attaque française, Olivier Giroud, lui aussi interviewé sur TF1 : "C'est exceptionnel, c'est un rêve de gosses. On est tellement fiers de partager ça avec nos proches, nos amis, nos familles et puis tous les Français. Ça n'a pas été facile jusqu'à la fin aujourd'hui. On est allés la chercher. Maintenant, il reste un match, 90 minutes, peut-être plus. Il faut aller la chercher. (...) Il me manque à chaque fois pas grand-chose (pour marquer). Soit je suis gêné au dernier moment, soit le défenseur revient bien. J'aurais souhaité aider l'équipe, faire le break ce soir, ou ouvrir le score. Ça n'a pas été le cas, mais encore un fois, je garde confiance en mes chances de marquer pour la finale et aider l'équipe à ramener cette Coupe. J'espère vraiment le faire en finale."

"Ecrire une nouvelle histoire"

Vingt ans après le sacre de 1998 où il était capitaine de l'équipe de France, Didier Deschamps s'est qualifié pour la finale du Mondial 2018 pour "écrire une nouvelle histoire". Et d'ajouter : "Aujourd'hui (mardi) c'était aussi une victoire mais en demi-finale. Le plus important nous attend dimanche. On s'est offert l'immense privilège de disputer une finale de Coupe du monde. Il y a deux ans, en finale de l'Euro, c'était tellement douloureux... On va savourer, ce n'est pas rien d'être en finale de Coupe du monde après une finale d'Euro. On a le privilège de pouvoir donner du bonheur aux gens, de partager ça avec le public, le peuple français. Là, on ne s'en rend pas compte, on est ici, un peu loin, on a des messages mais c'est des bribes. On rentra après dimanche et on fera tout pour qu'il y ait encore plus de bonheur".

"Ce n'est plus un groupe, c'est une famille"

"C'est beau... C'est tout ce que je peux dire" a pour sa part commenté le milieu des Bleus, Paul Pogba, au micro de BeIN Sports. "J'étais content à l'Euro-2016. On avait fait quelque chose d'extraordinaire en battant l'Allemagne en demi-finale. Après, on est passés à côté en finale. Il ne faut pas que ça recommence. Aujourd'hui, on est en finale. C'est bien, on savoure un peu aujourd'hui. Dès demain, on se reconcentre pour le match. C'est Paul Pogba qui veut gagner la Coupe du monde. J'ai envie de la gagner (...) Ce n'est plus un groupe, c'est une famille. Il faut juste une confirmation."

Auteur du but de la qualification, le défenseur Samuel Umtiti s'est montré serein : "Je suis vraiment content pour le collectif et tous les Français", a-t-il expliqué sur TF1. "Il y a beaucoup de fierté et de bonheur dans ce groupe (...) On est vraiment heureux, on a atteint un objectif : aller en finale. C’est fait et on ressent beaucoup de satisfaction (...) On est loin de tout ça [la liesse populaire ndlr] mais on reçoit pas mal de vidéos et de messages, on sent que tout le monde est derrière nous. On sent beaucoup d’encouragement de tout le monde, c’est bien."

Le capitaine des Bleus, Hugo Lloris, décisif dans cette demi-finale, n’a pas non plus caché son bonheur de vivre "un moment fantastique" mais s'est refusé à "céder à l'euphorie." "On n'a pas le droit de rêver. On doit rester professionnel, mais on est là pour donner du rêve à nos supporters. On ne compte pas s'arrêter là" a-t-il précisé sur franceinfo. "Il y a encore une étape. On sait ce que c'est de perdre une finale. On ne veut pas revivre ce scénario."

Revivez la victoire et la qualification de la France face à la Belgique

Le replay de l'émission "France Bleu avec les Bleus"

Notre dossier Mondial 2018