Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Mondial 2018 de football

Mondial 2018 : les proches du défenseur des Bleus Lucas Hernandez en tribune

lundi 25 juin 2018 à 18:37 Par Nicolas Wilhelm, France Bleu Belfort-Montbéliard et France Bleu

L'équipe de France de football vise face au Danemark ce mardi la première place de son groupe. Les Bleus déjà qualifiés pour les huitièmes de finale du Mondial recevront la visite de leurs proches. Originaire de Bavilliers, la famille de Lucas Hernandez sera en tribune prête à vibrer.

 Lucas Hernandez devrait être à nouveau titulaire ce mardi face aux danois comme ici face au Pérou
Lucas Hernandez devrait être à nouveau titulaire ce mardi face aux danois comme ici face au Pérou © Maxppp - Kyodo

Bavilliers, France

Les Bleus n'ont besoin que d'un match nul ce mardi pour assurer la première place de leur groupe. Déjà qualifiés pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde, les hommes de Didier Deschamps recevront la visite sur place de leurs proches. 

Avion spécial affrété par la Fédération

Les familles des joueurs seront ce mardi dans les tribunes du stade Loujniki de Moscou. Elles ont pris un vol affrété par la FFF, Fédération Française de Football depuis Roissy. Parmi les proches d'internationaux, il y aura la maman, l'oncle et les grands-parents maternels de Lucas Hernandez. C'est un grand jour pour la famille. " On ne s'attendait pas à vivre tout ça. On savait qu'il n'était pas loin de l'équipe de France. Sa sélection a été une grande surprise, une grande joie. On est plus stressé quand il joue mais pour l'instant, ça se passe plutôt bien. J'espère que ça va continuer. Je suis surtout content pour mes parents donc les grands parents et surtout pour ma sœur, la maman de Lucas, qui vit un truc de fou" explique Didier Py, l'oncle et parrain du joueur. Il a hâte de vivre cet événement : voir son neveu dans un match de Coupe du monde sera un moment très fort. Le frère cadet de Lucas Hernandez, Théo qui évolue au Real Madrid, ne sera pas dans les tribunes de Moscou mais il suivra évidemment avec passion les performances de son grand frère.

Pour la maman et la grand-mère, c'est dur de regarder un match !

A distance, la famille originaire de Bavilliers vit de grandes émotions depuis le début de la Coupe du monde. Les grands parents ont suivi jusque là les rencontres devant leur télé au calme dans leur maison de campagne en Haute Saône. " La maman et la grand-mère sont très stressées quand elles regardent un match. Elles ont peur de la blessure. C'est très compliqué pour elles. Elles attendent la 90ème minute pour que ça se termine. Surtout la mamie, pour elle c'est quelque chose " poursuit le tonton. 

La maman, l'oncle et les grands parents en tribune

Depuis le début de la coupe du monde, la famille vibre devant la télévision. Cette fois, ils seront sur place pour la première fois. " Je ne suis jamais allé en Russie. Le fait de se retrouver dans cette ambiance, ça va être quelque chose. On est de plus en plus stressé lors des matchs mais on est aussi très fier. Deux fois titulaires, on n'aurait imaginé ça quand il a été convoqué par Deschamps " rapporte Bernard Py, son grand-père.

Des échanges quotidiens avec Lucas

Depuis son départ en Russie, le jeune défenseur international échange quotidiennement avec ses proches. " On parle par message pour lui souhaiter bonne chance. Et après chaque match, on se fait un petit débrief mais c'est souvent très sympathique" indique Didier, l'oncle du joueur. " Avec Lucas, on parle très peu de la compétition. Il est très discret. Je lui envoie quand même des messages de félicitations après les matchs. Il répond merci et puis voilà" raconte Bernard, le papy.  C'est la première fois que Lucas Hernandez va jouer un match de Coupe du monde devant ses proches. Le 16 mai dernier, ils étaient déjà là à Lyon pour fêter avec lui la victoire de son club, l'Atletico Madrid, en finale de l'Europa League contre Marseille.

Le 16 mai dernier, Lucas Hernandez a fêté avec son oncle Didier le succès de l'Atletico Madrid en finale de l'Europa League à Lyon. - Aucun(e)
Le 16 mai dernier, Lucas Hernandez a fêté avec son oncle Didier le succès de l'Atletico Madrid en finale de l'Europa League à Lyon. - Didier Py

Les familles pourront rencontrer les joueurs après la rencontre face au Danemark. Elles resteront avec eux jusqu'à mercredi. Un autre déplacement est prévu, si les Bleus vont loin, à partir des demi finales et de la finale.

Troisième match, troisième titularisation ?

Le coup d'envoi de France-Danemark sera donné ce mardi à 16h à Moscou. Didier Deschamps devrait procéder à six changements par rapport à l'équipe qui a battu le Pérou mardi. Mais Lucas Hernandez devrait à nouveau être titulaire dans le couloir gauche de la défense tricolore pour le plus grand bonheur de sa famille. Un troisième match consécutif de Coupe du monde comme titulaire. De quoi rendre ses proches encore plus fiers...