Football

Foot féminin : mondial 2019, c’est parti !

Par Léa Bitton, France Bleu Paris, France Bleu Azur, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu Drôme-Ardèche, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure), France Bleu Hérault, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu mardi 19 septembre 2017 à 16:50

Gianni Infantino, président de la FIFA et Noël Le Graët, président de la FFF, devant la coupe, mardi 19 septembre au Musée de l'Homme.
Gianni Infantino, président de la FIFA et Noël Le Graët, président de la FFF, devant la coupe, mardi 19 septembre au Musée de l'Homme. © AFP - FRANCK FIFE

La Coupe du monde féminine de football, qui se déroulera en France du 7 juin au 7 juillet 2019 a été lancée mardi au Musée de l’Homme à Paris. Les «grands» du football y étaient réunis.

Le Mondial féminin est lancé. Noël Le Graët, président de la FFF, Gianni Infantino, président de la FIFA et Laura Flessel, ministre des sports, ont donné le coup d’envoi de la compétition mardi au Musée de l’Homme, place du Trocadéro. Devant une imposante assemblée, composée des Bleues, du président du PSG, Nasser Al Khelaifi, et des représentants des neuf villes hôtes, le logo et le slogan de la compétition «Le moment de briller» ont été dévoilés.

«Le plus beau Mondial de l’histoire du football et de la Fifa»

Quand le maître de cérémonie et journaliste à TF1, Christian Jeanpierre, demande à Gianni Infantino ce qu’il attend de cette huitième Coupe du monde féminine, le numéro un du football mondial répond qu’il espère que «cette coupe du monde sera la plus belle de l’histoire du football et de la FIFA».

Coup d’envoi, le 7 juin 2019 avec les Bleues au Parc des Princes. Les demi-finales et finales se joueront à Lyon, ville devenue sacrée du football féminin grâce à l’exceptionnel palmarès des joueuses, quadruples championnes d’Europe.

Une tournée pour remplir les stades

Pour Brigitte Henriques, vice-présidente de la FFF, «la coupe du monde ne sera réussie que si on arrive à remplir les stades». Pour cela, une tournée est organisée dans les neuf villes-hôtes et commencera dès vendredi à Rennes avant de se terminer le 12 octobre à Lyon.

Chaque ville est assurée d’accueillir deux têtes de série comptant parmi les six poules de quatre équipes. Le président de la FFF souligne les progrès qui ont été fait depuis le plan de féminisation mis en place depuis six ans, ayant donné «un coup de fouet» au nombre de licenciées s’envolant à 165 000 en 2016-2017.

Quelques chiffres en résumé...

24 équipes, dont la France

9 villes : Paris, Rennes, Le Havre, Nice, Grenoble, Valenciennes, Reims, Montpellier et Lyon

Quelles dates sont à retenir ?

7 juin : match d’ouverture au Parc des Princes

22 au 25 juin : huitième de finale

27 au 29 juin : quarts de finale

2 et 3 juillet : demi-finales à Lyon

6 juillet : match pour la troisième place

7 juillet : finale à Lyon