Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Mondial 2018 de football

Mondial-98 : comment les Icaunais ont-ils vécu la finale France-Brésil ?

mercredi 4 juillet 2018 à 19:09 Par Isabelle Rose, France Bleu Auxerre

Vingt ans après le titre de champion du monde des footballeurs français, la victoire des Bleus est toujours gravée dans les souvenirs de ceux qui ont suivi la finale. Les Bleus ont bouleversé la France en juillet 1998 en devenant champions du monde grâce à leur victoire 3/0 face au Brésil.

l'équipe des U13 de saint-Clément avec leurs entraineurs
l'équipe des U13 de saint-Clément avec leurs entraineurs © Radio France - Isabelle Rose

Saint-Clément, France

Un moment sportif exceptionnel gravé dans la mémoire de ces passionnés de foot rencontrés à Saint-Clément. Comme beaucoup ce jour-là, Cédric a suivi le match à la télévision. « Pour la finale, j’étais avec ma famille et on a regardé le match à la télévision et je me souviens que _nous avons même sorti le champagne à la mi-temps tellement nous étions sûr de gagner_raconte Cédric. C’est un super souvenir, le plus beau en tant que supporter et spectateur de football.

"Sur l’avenue des Champs-Élysées c’était magnifique. Il y avait du monde comme on en avait jamais vu depuis la libération" - Carlos, entraineur des U13 à Saint-Clément

Une victoire 3/0 face au Brésil, grâce notamment aux buts de Zidane et Petit. Carlos, entraineur des U13 à Saint-Clément a eu la chance de se rendre sur les Champs-Élysées juste après la victoire. « J’avais vingt-deux ans à l’époque, je me souviens d’une belle cohésion. Sur l’avenue des Champs-Elysées c’était magnifique. Il y avait du monde comme on en avait jamais vu depuis la libération ».Et même pour ceux, comme Julie, 18 ans en 1998, qui n'étaient pas spécialement fan de football à cette époque, la victoire de l’équipe de France reste un grand moment d'émotion. « J’étais sur Paris, après le match on s’est tous retrouvé sur les Champs, tout le monde était solidaire, on avait le sentiment de faire partie de la même famille. On avait l’impression que c’était notre match à tous, que l’on avait aussi joué sur le terrain. C’était un moment d’émotion énorme conclue Julie. 

"On avait le sentiment de faire partie de la même famille. C’était notre match à tous, un moment d’émotion énorme - Julie

Vingt ans plus tard, les joueurs de cette équipe de 98 restent des modèles pour des footballeurs en herbe comme Abdel,13 ans, du club de Saint-Clément. « Ceux sont des joueurs de légende. A force de travail, ils ont réussi à être les plus forts. Ceux sont des exemples pour nous ». Un travail collectif dont l'entraineur Carlos Ramos s'inspire pour motiver son équipe justement. « En 1998, il n’y avait pas forcément de grande star comme aujourd’hui mais c’est la cohésion du groupe, le collectif qui les ont porté vers la victoire ». Une victoire qui a plongé la France dans une euphorie qui a duré plusieurs semaines se souvient d’ailleurs Julie : Tout l’été 98, on entendait parler que de cela et cette ferveur ressenti en juillet 1998, aujourd’hui 20 ans après, on en parle encore comme si c’était hier ».

Une victoire que tous les supporters espèrent revivre avec leurs enfants, cette année, pour la coupe du monde 2018.