Sports

Mondial J-100 : le Brésil sera-t-il prêt à accueillir la Coupe du monde de football ?

Par Germain Arrigoni, France Bleu mardi 4 mars 2014 à 12:09

Le stade de Curitiba toujours en travaux à trois mois du Mondial
Le stade de Curitiba toujours en travaux à trois mois du Mondial © Maxppp

Entre les stades inachevés, les manifestations violentes et les logements insuffisants, l'inquiétude grandit au Brésil à cent jours du coup d'envoi de la Coupe du monde, le 12 juin prochain.

Le Brésil a eu sept ans pour préparer son Mondial, le deuxième organisé à la maison après celui de 1950. Mais l'horloge tourne inexorablement et le pays court toujours après un triomphe incertain avant le match d'ouverture Brésil-Croatie le 12 juin, à Sao Paulo.

Les douze stades ne sont pas prêts

Les douze stades qui doivent accueillir les matches de la Coupe du monde devaient être livrés au plus tard le 31 décembre 2013. Sept sont complètement opérationnels : Rio et son Maracaña flambant neuf, Fortaleza, Natal, Brasília, Belo Horizonte, Recife et Salvador. Mais cinq ne sont pas encore prêts , à des degrés divers. Celui de Curitiba, très dangereusement hors délai, a frôlé le carton rouge : la présidente brésilienne Dilma Rousseff s'est engagée à accélérer les travaux pour qu'il soit prêt un mois avant le Mondial.

Les manifestations se multiplient

La fronde sociale contre la facture publique du Mondial, la misère des services publics et la corruption des élites s'est radicalisée et fait peser une menace lancinante sur la sécurité des supporteurs . Les manifestations régulièrement convoquées à Rio de Janeiro et Sao Paulo dégénèrent systématiquement en violents affrontements. Quelque 170.000 policiers et militaires seront mobilisés et l'armée interviendra même si nécessaire.

Pénurie de logements ?

En 2012, l'Institut brésilien de géographie et de statistiques a estimé que les douze villes hôtes avaient la capacité pour accueillir 416 000 visiteurs. Or, trois millions de Brésiliens et 600.000 touristes vont se déplacer à travers ce pays grand comme 14 fois la France. On sait également que les travaux d'agrandissement de plusieurs aéroports obsolètes et saturés ne seront pas achevés pour le Mondial.C'est finalement au plan sportif, comme d'habitude, que le quintuple champion du monde s'est le mieux préparé. La star Neymar et sa bande peuvent rêver de faire exulter 200 millions de fanatiques du ballon rond en soulevant la coupe le 13 juillet dans le mythique stade Maracana de Rio.

Partager sur :