Football

MONDIAL | Mathieu Valbuena est "déçu" mais "un groupe est né"

Par Xavier Ridon, France Bleu Gironde samedi 5 juillet 2014 à 9:33

Mathieu Valbuena, l'un des français les plus en vue dans cette Coupe du Monde
Mathieu Valbuena, l'un des français les plus en vue dans cette Coupe du Monde © Maxppp

Après l'élimination de l'Equipe de France par l'Allemagne (0-1), le Girondin a avoué que l'équipe était abattue. Mathieu Valbuena insiste cependant sur les choses positives à retenir de cette Coupe du Monde au Brésil.

Trois questions à Mathieu Valbuena, milieu offensif de l'Equipe de France de Football

Vous êtes dans quel état après cette élimination  ?

Il y a beaucoup de tristesse. On est abattus. On n’a pas à rougir de cette défaite. Mais sur des matches comme celui-ci, ci-important, ça se joue à des détails. On s’est pris un but sur coup de pied arrêté, après on court derrière le score et on a des occasions pour revenir. Ça n’a pas marché. Vraiment, il y a beaucoup de déception dans ce match. On voulait aller jusqu’au bout de la Coupe. C’est dommage de s’arrêter en si bon parcours. Quand on arrive en quart de finale, tu vois de plus en plus le bout. Tu y prends goût. C’est dommage que ça s’arrête brutalement.

Il y a eu un sentiment d’impuissance ?

Non, mais l’Allemagne est une équipe expérimentée qui a l’habitude de ces moments. Mais on ne méritait pas de perdre. Ils n’étaient pas meilleurs que nous. Mais en ne mettant pas les occasions et avec Neuer [le gardien allemand – NDLR] qui fait beaucoup de parades, c’est difficile. On est vraiment très déçus, car on est des compétiteurs. Il faut tirer les choses positives et je pense qu’il y en a beaucoup. Il va falloir relever la tête très rapidement, car il va y avoir beaucoup d’échéances comme l’Euro 2016.

La France est à sa place en s’arrêtant aux portes des demi-finales ?

Vue la physionomie du match, je ne pense pas car les allemands n’ont pas eu beaucoup d’occasions. C’est un rêve de gagner une Coupe du Monde. Avec les phases de qualification  et de poule qu’on a faites, on a montré un visage séduisant avec un groupe extraordinaire, avec beaucoup de cœur et un état d’esprit formidable.  Un groupe est né. Il y a quelques mois de ça, on n’aurait jamais pu penser que l’Equipe de France puisse faire un tel parcours. On a senti un gros enthousiasme autour de l’équipe. Il faut garder ça. Malgré l’élimination, il y a beaucoup de français qui sont fiers de nous ; nous aussi on l’est, même si on est abattus.

À LIRE AUSSI

L'Allemagne met fin brutalement au rêve des Bleus ****