Football

Mondial : Willy Sagnol craint les "talents individuels" allemands

Par Yves Maugue, France Bleu Gironde et France Bleu Saint-Étienne Loire mercredi 2 juillet 2014 à 15:58 Mis à jour le mercredi 2 juillet 2014 à 16:05

Willy Sagnol a évolué huit ans au Bayern Munich
Willy Sagnol a évolué huit ans au Bayern Munich © Maxppp

Le nouvel entraîneur des Girondins de Bordeaux a évolué durant huit saisons sous le maillot du Bayern de Munich. L'ancien joueur de Saint-Etienne connait bien le football allemand "toujours dans le dernier carré des grandes compétitions". Interview.

L'Allemagne est une équipe que vous connaissez bien. Cette équipe 2014 est-elle aussi solide que les précédentes ?

Les allemands ont pas mal d'absents notamment Reus, un joueur qui leur amenait beaucoup de vitesse dans le jeu et qui s'est blessé lors des matches de préparation. Il y a aussi la méforme de Mario Gomez à la Fiorentina. Miroslav Klose n'est plus tout jeune et ils n'ont pas un vrai avant-centre tueur. Müller n'est pas un vrai avant-centre. Il marque des buts, fait marquer sans aucun problème mais il manque à mon avis de ce point d'appui devant ainsi qu'un joueur capable de faire la différence individuellement. Götze, Schweinsteiger ou Ozil sont des joueurs qui peuvent faire la différence sur du jeu combiné mais pas en un contre un. Ils manquent de joueurs qui aiment percuter et Reus avait ce profil là. Maintenant, ça reste un gros collectif, bien rodé, bien huilé, car ce sont des joueurs qui jouent ensemble depuis 2006. Huit ans de vie commune, des joueurs de 28, 29 ans qui ont plus de 100 sélections. Ils ont des habitudes, ils se trouvent les yeux fermés. Après, si Benzema retrouve les cannes qu'il avait lors des premiers matches, Matuidi le jus qu'on aimerait tous lui voir avoir, si Pogba peut faire la différence, je pense qu'on peut leur faire mal aussi. Il ne faut pas avoir peur.

Leur faiblesse est surtout défensive ?

Contre l'Algérie, en première mi-temps, l'Allemagne a été chanceuse de rester à 0-0. L'Algérie avait bien étudié le jeu allemand. Dès la récupération, ils jouaient tout de suite rapidement devant. Ils savaient que Boateng et Mertesacker (les deux défenseurs centraux, NDLR) n'étaient pas les joueurs les plus rapides. Halilhodzic (l'entraineur de l'Algérie, NDLR), en mettant trois joueurs très offensifs, a fait le bon choix mais il a manqué un peu de réalisme. La France et l'Allemagne ont un peu la même caractéristique avec deux, trois joueurs devant qui vont vite, un jeu assez rapide vers l'avant, mais les deux peuvent être en difficulté défensivement. Les allemands, on les connaît aussi, c'est toujours difficile contre eux parce que c'est une équipe de tournoi qui est toujours dans le dernier carré. Cela va être compliqué.

Comment allez-vous suivre cette rencontre ?

Comme un supporter de l'équipe de France. Qu'on les écrase 1-0 avec un but à la 89ème minute et tout le monde sera heureux...

(avec AFP)

Willy Sagnol : "La France a des atouts à faire valoir."