Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo

Montbéliard : les JO à portée de gants pour le boxeur Wahid Hambli

Le boxeur du quartier de la Petite-Hollande à Montbéliard est l'une des chances françaises pour les JO de Tokyo. Wahid Hambli y consacre toute sa préparation depuis plus d'un an. Mais avant de toucher du gant son rêve olympique, le Franc-Comtois doit remporter au moins un combat de qualification.

Wahid Hambli revient aussi souvent que possible dans son quartier de la Petite-Hollande à Montbéliard pour s'y entraîner et profiter de sa famille et de ses proches
Wahid Hambli revient aussi souvent que possible dans son quartier de la Petite-Hollande à Montbéliard pour s'y entraîner et profiter de sa famille et de ses proches © Radio France - Hervé Blanchard

Et si le Nord Franche-Comté avait un champion olympique cet été ? C'est l'ambition de Wahid Hambli, boxeur amateur montbéliardais, numéro Un français et dans le TOP 5 mondial de sa catégorie en moins de 69 kilos (poids welters) . A 30 ans, l'enfant du quartier de la Petite-Hollande à Montbéliard, dans le Doubs, fait partie de l'équipe de France olympique et vise une médaille aux JO de Tokyo cet été (23 juillet-8 août). Mais pour valider son billet pour le Japon, le pensionnaire de l'Insep doit encore remporter un combat de qualification au début de mois de juin (tournoi qualification olympique du 4 au 9 juin à Paris) contre un boxeur irlandais. Pour Wahid Hambli, aller aux Jeux serait l'aboutissement de sa carrière "un rêve d'enfant qui deviendrait réalité."

Six jours d'entraînement sur sept 

Wahid Hambli est presque né avec des gants de boxe.  A 8 ans, il suit un ami sur un ring et la passion du noble art ne le quitte plus. Plus d'une centaine de victoires à son actif, numéro 1 français et dans les meilleurs mondiaux depuis cinq ans, le Montbéliardais vit son sport 24h sur 24 "Depuis 2016, j'ai quitté mon emploi (éducateur spécialisé) pour me consacrer vraiment sur les JO, c'est 100% pour la boxe, je suis la plupart du temps à l'Insep (Institut national du sport, de l'expertise et de la performance), en stage à l'étranger ou en compétition, on s'entraîne six jours sur sept avec deux séances par jour." 

La Petite-Hollande pour se ressourcer

Mais dès qu'il le peut, Wahid Hambli revient à Montbéliard où il s'entretient physiquement avec son club de l'ASCAP. Et où il puise surtout de l'énergie auprès de ses amis de son quartier de la Petite-Hollande "J'ai la chance d'être très bien entouré, d'avoir beaucoup de soutien autour de moi, que ce soit ma famille, dans ma ville, mon quartier, dans tout le Pays de Montbéliard (il fait partie du Collectif PMA : un groupement de sportifs de haut niveau soutenus par l'Agglomération). Il y a aussi les gens sur les réseaux sociaux, que je croise à l'extérieur, je suis très fier de ça, c'est un gros plus, une pression positive mais je les remercie pour ça."

Un combat, peut-être deux, à gagner pour voir Tokyo

Après plus d'un an de préparation, le boxeur montbéliardais n'est plus qu'à un combat de son rêve absolu d'aller aux JO "les Jeux, j'en ai rêvé quand j'étais plus jeune, aujourd'hui, je suis acteur de mon rêve pour qu'il devienne réalité". Il va devoir pour cela terrasser d'abord un Irlandais (dont il ne veut pas donner le nom par superstition) et "sûrement un autre boxeur" lors de ce tournoi qualificatif de Paris début juin pour être assuré de décrocher son billet olympique. Et comme toujours, très croyant, Wahid Hambli priera avant de monter sur le ring. Avec la foi, comme le meilleur des crochets pour mettre son adversaire KO.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess