Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Montpellier Hérault : Geronimo Rulli s'éloigne, Paul Bernardoni courtisé, plusieurs dossiers à l'étude

-
Par , France Bleu Hérault

Alors que le fait de conserver l'argentin Geronimo Rulli paraît très compliqué, le MHSC travaille sur d'autres dossiers. Le bordelais prêté à Nîmes depuis deux ans, Paul Bernardoni, fait partie de la short-list des héraultais.

Paul Bernardoni pourrait remplacer Geronimo Rulli au MHSC
Paul Bernardoni pourrait remplacer Geronimo Rulli au MHSC © Getty - Getty et Fotor

C'est sans doute le plus gros chantier du Montpellier Hérault, avant la reprise : trouver un gardien de but. Après une très bonne saison en prêt au MHSC, l'argentin Geronimo Rulli ne devrait pas rester à la Paillade, et ce pour plusieurs raisons. 

D'abord, parce que le montant de l'option d'achat fixé par la Real Sociedad est aujourd'hui et dans le contexte actuel trop élevé pour le club héraultais, avec plus de 10 millions d'euros à débourser, et alors que d'autres clubs sont prêts à s'aligner. Ensuite, parce que son salaire, et même si Geronimo était prêt à faire un effort, est lui aussi difficile à assumer : environ 150.000 euros. 

Enfin, parce que le portier a aujourd'hui 28 ans et souhaiterait poursuivre dans un club qualifié pour une compétition européenne, afin d'atteindre la sélection argentine, quand bien même il apprécie beaucoup le club et la ville de Montpellier. 

Paul Bernardoni contacté 

Face à ces difficultés, les dirigeants ont activé plusieurs pistes. Parmi elles, celle menant à Paul Bernardoni. Selon nos informations, Montpellier se serait bel et bien positionné et aurait entamé des discussions. Le jeune homme de 23 ans, prêté au Nîmes Olympique depuis deux saisons, est lié à Bordeaux jusqu'en juin 2023. 

Seulement, les girondins seraient prêts à le laisser filer pour une somme avoisinant les 7 millions d'euros. D'autant que Paul Bernardoni n'a pas l'intention de retourner jouer les doublures de Benoît Costil et attire le regard de nombreuses cylindrées. Si le projet héraultais le séduisait, resterait alors à régler la question du salaire, estimé à près de 110.000 euros bruts mensuels, selon L'Equipe. 

Des attaquants et des défenseurs dans le viseur 

Comme indiqué par Laurent Nicollin, dans 100% Paillade sur France Bleu Hérault, le club souhaite attirer un défenseur central et un attaquant

Concernant la ligne arrière, alors que Montpellier vient d'offrir un nouveau bail à Vitorino Hilton, le club étudie plusieurs profils. Le nom d'Anthony Briançon, à Nîmes, est bel et bien coché. Par ailleurs, sans que le projet ne soit abandonné, le retour de Mapou Yanga-Mbiwa est loin d'être fait, notamment parce que des doutes subsistent sur sa capacité à revenir à un "niveau Ligue 1", lui qui s'est vu black-listé à Lyon, ces dernières années. 

Par ailleurs, pour épauler Andy Delort et Gaëtan Laborde, la direction cherche un attaquant et s'intéresserait, parmi d'autres, au deuxième meilleur buteur de Ligue 2 la saison passée, âgé de seulement 23 ans, et considéré comme l'une des révélations du championnat

Son entourage nous confirme que plusieurs grosses formations de Ligue 1 se sont renseignées. Adrian Grbic (1m88) a inscrit 17 buts en 26 matchs et reste l'un des grands espoirs du football autrichien. 

Cependant, le mercato n'étant pas encore ouvert, et de nombreux agents nous confient qu'il est encore trop tôt pour évoquer et concrétiser certains dossiers. 

Côté départs, le prêt de deux joueurs  au FC Sète est acté. Il devrait s'agir d'un milieu defensif et d'un milieu offensif. D'autres joueurs pourraient logiquement recevoir des offres cet été. 

Ce sera sans doute le cas de Damien Le Tallec, approché l'hiver dernier, mais qui cependant ferme clairement la porte à un éventuel départ du club, lors du prochain mercato, et qui sera de retour à la reprise, le 22 juin.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess