Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : Téji Savanier, le génie de la cité

-
Par , France Bleu Hérault

Téji Savanier a effectué son retour à Montpellier par la grande porte, cet été. Meilleur passeur de Ligue 1 avec Nîmes, la saison dernière, l'enfant de la Cité Gély a fait son retour dans son club formateur, où il évoluera bientôt pour la première fois chez les pros.

Téji Savanier va disputer sa deuxième saison en Ligue 1
Téji Savanier va disputer sa deuxième saison en Ligue 1 © AFP - Philippe Lopez

Montpellier, France

Téji Savanier a quitté les crocodiles de Nîmes et a désormais des fourmis dans les jambes. À 27 ans, le footballeur est en passe de réaliser l'un de ses rêves : jouer sur la pelouse de la Mosson, en Ligue 1. Recruté par le MHSC cet été, alors que le club l'avait laissé filer lorsqu'il était jeune, Téji Savanier s'est blessé en match de préparation, au mois de juillet. Le meilleur passeur de Ligue 1, la saison dernière, doit donc patienter avant d'effectuer ses grands débuts à la Paillade. Une première qui pourrait intervenir pour la réception du rival nîmois, le 25 septembre. 

La saison passée, Téji Savanier a marqué six buts et offert treize passes décisives - AFP
La saison passée, Téji Savanier a marqué six buts et offert treize passes décisives © AFP - Pascal Guyot

Retour à la maison

Téji Savanier a grandi au coeur de la Cité Gély, un quartier de Montpellier, entouré par sa famille et par toute une communauté gitane à laquelle il est profondément attaché. Un attachement si fort que le jeune homme a jusque-là balayé les propositions venues de l'étranger. Et même celles qui, en France, l'aurait éloigné des siens. 

Dans sa carrière, avant de rentrer à la maison, celui que certains surnomment "Téji casanier" n'a porté que trois maillots : Arles-Avignon (quatre saison) et le Nîmes Olympique (quatre saisons). Aujourd'hui, en voici un troisième qui pourrait bien être le dernier, car quand les dirigeants montpelliérains ont frappé à sa porte, le jeune homme a sauté sur l'occasion. 

L'idole de la Cité Gély

En signant à Montpellier, Téji Savanier a rendu fous de joie ses proches, et plus globalement les habitants de son quartier. Fier et admiratif, Morgan, patron d'une boulangerie en bas de chez Téji, a même fait faire une fresque sur le mur ocre de son commerce : un portrait géant du jeune footballeur, maillot pailladin sur le dos. Une oeuvre réalisée en trois jours et signée par l'artiste (graffeur et tatoueur) Nicolas Olry, alias Aero 613.

Quatre questions à Nicolas Olry - Aero 613

Choix de la station

France Bleu