Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

RÉACTIONS - Mort de Bruno Martini : la disparition d'un homme aussi discret qu'attachant

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Hérault, France Bleu Auxerre, France Bleu

Montpellier pleure et les hommages pleuvent après l'annonce de la mort de Bruno Martini, à l'âge de 58 ans. L'ancien gardien d'Auxerre, de Nancy, de Montpellier et des Bleus laisse un souvenir très fort dans l'esprit de ceux qui l'ont côtoyé.

Bruno MARTINI avait participé à la coupe du monde en 2002 comme entraîneur des gardiens des Bleus
Bruno MARTINI avait participé à la coupe du monde en 2002 comme entraîneur des gardiens des Bleus © Maxppp - M. DE MARTIGNAC

Au cours d'une carrière exceptionnelle, Bruno Martini n'a jamais fait de vague mais il a fait chavirer le coeur de tous ceux qui l'ont croisé et côtoyé de près. Un homme discret, gentil, généreux, attachant et extrêmement compétent. Sa disparition, ce lundi, suite à une crise cardiaque survenue le lundi 12 octobre, attriste l'ensemble du foot français, de Montpellier à Auxerre, en passant par Nancy et l'équipe de France. 

Guy Roux, celui qui l'a lancé 

Formé à Auxerre, Bruno Martini a démarré sous les ordres de Guy Roux. L'entraîneur mythique de l'AJA se souvient d'un joueur qui ne laissait rien au hasard, au micro de Thierry Boulant : "Il étudiait tout. La veille du match, dans sa chambre, il fallait voir. Il y avait les gants pour terrain sec, pour terrain mouillé. Tout était rangé sur le lit. C'était impressionnant. Beaucoup de conscience à préparer son matériel, la même à diriger sa défense et ses joueurs. Des fois, avec les jeunes, il ramenait les brebis égarées dans le droit chemin (...) Une personnalité chaleureuse, qui ne parlait pas beaucoup mais toujours à bon escient. De manière ordonnée, riche, grammaticale; Un garçon cultivé. Dans les déplacement, il lisait le Goncourt ou des livres de ce niveau, écoutait de la grande musique. Un personnage très rare dans le monde du football"

"Un personnage très rare dans le monde du foot"

Lionel Charbonnier, son successeur à Auxerre

Ancien gardien de l'AJA, Lionel Charbonnier a pris la place de numéro 1 au moment du départ de Bruno Martini. Au micro de Thierry Boulant, il se souvient d'un "énorme gardien, avec une personnalité hors-norme, et beaucoup de caractère, malgré son aspect effacé". Un homme qui "n'aimait pas la polémique (...) Quand il est parti d'Auxerre, j'étais fier de prendre son relais et son casier. Ce coin de vestiaire nous appartient à jamais. Si aujourd'hui j'ai ces valeurs, c'est aussi grâce à lui". 

Lionel Charbonnier : "Si j'ai ces valeurs, c'est aussi grâce à lui"

Jean-Pierre Papin, son partenaire chez les Bleus

Adversaire de Bruno Martini en première division, Jean-Pierre Papin était son partenaire en équipe de France. Ils ont notamment disputé l'Euro 92 ensemble.

Paul Le Guen, son défenseur 

Ancien défenseur du PSG, de Brest et de Nantes, Paul Le Guen a été international entre 1993 et 1995. Il évoluait comme défenseur central, juste devant Bruno Martini : "Je craignais le pire en ayant lu ce que j'avais lu ces derniers jours, mais c'est c'est quand même beaucoup de tristesse, parce que j'ai partagé des moments forts, j'ai apprécié sa compagnie, et de le voir partir si jeune me rend évidemment très triste. C'était quelqu'un d'intelligent, de méticuleux, d'extrêmement précis. Un chic type et un très bon coéquipier, un cérébral, qui prenait le temps de la réflexion. Cela lui avait permis de tirer le meilleur parti de son potentiel et de faire la brillante carrière qu'il a su mener. J'ai presque le souvenir d'un exemple, au niveau de la préparation, de la façon d'exercer son métier. On parle parfois de style, il y avait le style Bruno Martini. C'est fort, à ce poste là, d'avoir son style et sa façon de faire. Il avait su amener ça au plus haut niveau"

Paul Le Guen : "Il y avait un style Bruno Martini"

Henri Emile, héraultais et ancien intendant des Bleus

Ancien intendant et coordinateur sportif de l'équipe de France, l'héraultais Henri Emile était un proche de Bruno Martini et de sa famille : "Il a été mon collègue à la DTN, mais avant ça, c'était un joueur très méticuleux, prenant soin de lui et de son environnement. C'était même assez surprenant, cette habitude qu'il avait de ranger ses affaires alors que c'est souvent bordélique de la part de l'ensemble des joueurs (...) Un garçon avec beaucoup de gentillesse, toujours calme, apprécié de tout le monde, par sa politesse. Il ne lever jamais la voix par rapport à qui que ce soit. Le joueur facile à mener, toujours favorable à ce qu'on lui proposait. S'il n'était pas d'accord, il savait le dire avec beaucoup de doigter. En restant sur l'intérêt collectif avant son propre intérêt".

Henri Emile : "Toujours l'intérêt collectif avant son propre intérêt"

LES REACTIONS

Choix de la station

À venir dansDanssecondess