Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mort de Maradona : "C'est ma jeunesse qui part", s'émeut Nicolas Usaï, entraîneur de la Berrichonne Football

-
Par , France Bleu Berry

L'entraîneur de la Berrichonne Football Nicolas UsaÏ pleure la mort de Diego Maradona, la légende du football argentin. Une figure qui a marqué le sport et son enfance.

Diego Maradona, légende du football argentin et mondial, est mort à l'âge de 60 ans.
Diego Maradona, légende du football argentin et mondial, est mort à l'âge de 60 ans. © Maxppp - FrankHoermann/SVEN SIMON

Avec la mort de Diego Maradona, c'est une part de l'enfance de l'entraîneur de la Berrichonne Football Nicolas Usaï, qui disparaît. "Je suis très ému parce qu'au delà du joueur, c'est ma jeunesse qui part. C'est quelqu'un qui m'a beaucoup ému. C'est vraiment la mort de Dieu. J'avais 12 ans en 1986, c'est quelqu'un qui m'a beaucoup ému. 

La figure du footballeur argentin l'a accompagné tout au long de sa carrière de footballeur et d'entraîneur. "J'ai regardé tous ses matchs, tous ses documentaires, lu tous ses livres. Je me suis même fait tatouer "El Pibe de Oro" ("Le Gamin d'Or, un des surnoms de Diego Maradona) dans le dos", livre Nicolas Usaï. Sa passion de "Dieu", jusque dans la chair. 

Au delà du joueur légendaire, c'est le personnage de Maradona qui a marqué Nicolas Usaï. "C'est un génie. C'est un personnage qui est plein de paradoxes, qui n'est pas lisse. C'est aussi l'idole parce qu'il sortait des bidonvilles. Il rentre à jamais dans l'histoire du football."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess