Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Nantes arrache le nul dans un derby enflammé

samedi 24 novembre 2018 à 22:19 Par charles GUYARD, France Bleu Loire Océan

Dans un match très enlevé, le FC Nantes a décroché un nul mérité (1-1) face à Angers et reste invaincu depuis mi-octobre...

Les supportes de la Brigade Loire ont déployé un magnifique tifo à l'entrée des joueurs avant le derby face à Angers (1-1).
Les supportes de la Brigade Loire ont déployé un magnifique tifo à l'entrée des joueurs avant le derby face à Angers (1-1). © Radio France - CG

Beaujoire, Nantes, France

Le match nul ne l’a été que par le score ce samedi : 1-1. Car ce derby des Pays de la Loire a été d’une intensité folle que la simple lecture des statistiques suffit à prouver. Côté nantais, 53 centres, 24 tirs, 84% de passes réussies et… un seul but ! Celui de la délivrance, signé Waris Majeed. Entré à 20 minutes du terme à la place d’un Andrei Girotto phénoménal au milieu (92 ballons joués !), le Ghanéen a fait exploser la Beaujoire à l’entrée des arrêts de jeu d’une frappe croisée pour égaliser (90e). Avant cela, on l’a vu, Nantes, sans Valentin Rongier (blessé et suspendu) a fait le siège du camp adverse, confisquant la balle pour pilonner les cages de Ludovic Butelle. Mais avant de s’incliner sur la fin, le portier du SCO a été particulièrement efficace sur sa ligne, détournant sur sa barre puis en corner un coup-franc de Boschilia en première période avant de dévier une tête à bout portant de Pallois en seconde mi-temps. 

Son homologue, Ciprian Tatarusanu n’a pas eu autant à s’employer. Battu dès la 5e minute sur la première percée angevine conclue par Stéphane Bohaken (1-0), le Roumain a finalement passé une soirée assez tranquille même si Jeff Reine Adelaïde aurait pu (dû) porter le coup grâce après l’heure de jeu… Bref, cette parité heureuse mais méritée permet aux Canaris (10e du classement) de priver le SCO d'une nouvelle victoire en L1 dans la cité des Ducs (depuis 1967!) et, surtout, d’étendre à cinq matchs en L1 (six toutes compétitions confondues) leur belle série d’invincibilité avant d’aller défier Saint-Etienne à Geoffroy-Guichard vendredi prochain.