Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Ligue 1 : résultats, classement, direct et calendrier

Foot : Nantes craque dans les arrêts de jeu à Angers

-
Par , France Bleu Loire Océan

Alors qu'ils maîtrisaient globalement le derby des Pays de la Loire, les Canaris se sont fait surprendre dans le temps additionnel ce dimanche. A Angers (1-0), ils se sont inclinés pour la troisième fois de suite.

A Angers, le FC Nantes a subi sa troisième défaite de suite en L1...
A Angers, le FC Nantes a subi sa troisième défaite de suite en L1... © Radio France - CG

C’est bien connu, il faut mieux perdre une fois 3-0 que trois fois 1-0. Le FC Nantes, malheureusement, est en train de confirmer la formule : après avoir laissé Rennes puis Nîmes l’emporter sur la plus petite des marges, les Canaris ont donc de nouveau cédé sur le même score, dimanche à Angers (1-0). Et dans le contexte actuel, ce nouveau revers est tout sauf anecdotique. 

Sportivement, d’abord, il plonge l’équipe dans une position plus que délicate au classement. Mais surtout, il vient ponctuer une semaine particulièrement animée en coulisses avec le départ d’Emiliano Sala qui a cristallisé la colère froide de Vahid Halilhodzic. 

Traoré et Kolo Muani titulaires

Sans son désormais ex-meilleur buteur, et privé de Coulibaly (suspendu), les Jaune et Vert s’en sont remis à Waris Majeed pour conduite leur attaque. Un rôle que le Ghanéen, buteur in extremis au match aller à la Beaujoire (1-1), n’a pas réussi à tenir malgré un gros travail devant et une frappe déviée par Butelle sur le poteau (54e). Quant à l’ensemble de la prestation nantaise dans le Maine-et-Loire, avec Charles Troaré en titulaire tout comme Randal Kolo Muani préféré à Limbombé, une fois encore, tout n’est pas à jeter malgré la défaite

Comme au Parc des Princes face au PSG juste avant la trêve de Noël ou comme contre Rennes et à Nîmes en 2019, les partenaires de Valentin Rongier ont souvent bien maîtrisé les débats mais c’est une fois de plus la justesse dans le dernier geste (voire même l’avant-dernier) qui a fait défaut. Le SCO, qui n’avait plus gagné à Raymond-Koppa depuis novembre (contre Montpellier, 1-0), l’emporte de la même manière qu’il avait craqué cinq jours plus tôt contre Bordeaux en match en retard (1-2) : Angelo Fulgini se fait oublier côté gauche, récupère le ballon, s’engouffre dans la surface et mystifie Tatarusanu d’un enroulé du droit (1-0, 90e+5).

Qui pour remplacer Sala ?

Pour le FC Nantes, qui n’avait plus perdu en Ligue 1 depuis le 31 mars… 1973 en terre angevine, cette défaite vient fortement contrarier l’enthousiasme qui régnait encore à la Jonelière début janvier, alors que la victoire contre Montpellier (2-0) avait bien lancé la nouvelle année. 

Il faut désormais s’y résoudre, sans un nouvel attaquant de la trempe d’Emiliano Sala (on parle d’un prêt éventuel de Valère Germain), le printemps risque d’être turbulent. Aussi bien sur le terrain, qu’en dehors. Surtout que le prochain client à se présenter à la Beaujoire n’est autre que l’AS Saint-Etienne, qui joue les outsiders en haut de tableau.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu